lundi 24 juillet 2017 - vous ici Accueil du site > Sports>

Can 2013

Algérie - Libye : Indécision tous azimuts

8 septembre 2012
Algérie - Libye : Indécision tous azimuts

Le match Libye - Algérie comptant pour les éliminatoires de la CAN- 2013 qui se déroulera demain à Casablanca retient l’attention de millions de sportifs et ce, pour plusieurs raisons.

Les deux équipes semblent très proches sur le plan du niveau et veulent toutes deux remporter la victoire pour entrevoir sereinement la seconde manche qui aura lieu, rappelons-le, au stade Tchaker Mustapha de Blida. Des deux côtés, la préparation est allée bon train, même si sur ce plan-là, la balance penche du côté libyen. Cependant, en dépit de ses appréhensions, l’entraîneur de l’EN d’Algérie, Halilhodzic a avoué « être satisfait du stage effectué au centre technique de Sidi Moussa. D’ailleurs dans sa dernière conférence de presse, il a précisé qu’il avait déjà son noyau de titulaires en tête. Nul n’ignore que le poste de gardien de but et la charnière centrale ont retenu l’attention du sélectionneur bosniaque. Par exemple, on ne saura qu’au tout dernier moment qui seront désignés à ces postes-clés. Le facteur décisif qui déterminera le choix de Halilhodzic « est en relation directe avec le comportement de certains joueurs excellents à domicile mais inconstants à l’extérieur et vice versa », a-t-il précisé.

En tout, deux ou trois postes sont en ballottage, pour ce choc maghrébin entre deux équipes qui se connaissent bien. En outre, les deux sélectionneurs Halilhodzic (Algérie) et Erbiche (Libye) ont visionné plusieurs cassettes, prenant plusieurs notes sur les forces et les faiblesses de l’adversaire. Du côté algérien, on se méfie de cette formation libyenne qui a beaucoup progressé sur tous les plans et qui a battu le Cameroun et le Sénégal, et tenu la dragée haute aux stars de la Côte d’Ivoire. Cela dit, les Libyens ont bénéficié d’une très bonne préparation qui en dit long sur leurs intentions. A Casablanca, il se dit que les joueurs à surveiller de près, ne sont autres que Soudani et Faghouli. Un joueur comme Djamel Abdallah, qui évolue au Sporting Braga ne tarit pas d’éloges sur Soudani, un joueur qu’il connaît fort bien et a fourni des indications à son patron technique et à ses coéquipiers pour contrecarrer l’évolution de l’exbuteur de l’ASO. Pour Halilhodzic, « il faudra faire deux super matches pour que l’Algérie se qualifie ». La première manche qui se déroulera demain à Casablanca se présente-t-elle sous les meilleurs auspices pour les « Verts » ? Pas forcément, dans la mesure où leurs rivaux libyens, tout en regrettant le fait de ne pouvoir évoluer à Tripoli pour les raisons que tout le monde connaît, sont déterminés à arracher la qualification face à un adversaire qu’ils estiment plus expérimenté ». A Casablanca, les organisateurs du stade Mohamed- V affirment que toutes les conditions sont réunies pour que ce choc se déroule dans de bonnes conditions. A ce propos, les deux galeries de supporters seront séparées, a-t-on précisé.

Tags: Foot Libye Match CAN 2013

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir