Accueil du site > Economie

Rubrique Economie

Pages ... | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | ...

Algérie - Espagne : Le Medgaz opérationnel

Algérie - Espagne : Le Medgaz opérationnel

2 mars 2011

Le grandiose gazoduc sous-marin Medgaz, reliant l’Algérie à l’Espagne, a été mis en service hier. La cérémonie inaugurale de cette mise en gaz a été rehaussée par la présence de Noureddine Cherouati, PDG du groupe Sonatrach, et Pedro Miro, Président du conseil d’administration du consortium Medgaz. Des cadres de Sonatrach et des représentants des différents actionnaires de Medgaz étaient aussi au rendez-vous pour l’ouverture officielle de la vanne du gazoduc. « Le premier mètre cube de gaz qui sera (...)

Les entreprises françaises veulent mieux faire en Algérie
Partenariat

Les entreprises françaises veulent mieux faire en Algérie

1er mars 2011

UbiFrance Algérie mène « des opéra tions très spécifiques » en faveur de la création de projets de partenariat qu’elle espère voir se concrétiser à l’occasion de la tenue du 1er forum d’affaires algéro-français. Annoncé pour les 30 et 31 mai prochain à l’hôtel Hilton, à l’est d’Alger, le forum d’affaires en question réunira entre 350 et 400 entreprises algériennes et près d’une centaine d’autres françaises pour éventuellement finaliser des projets de partenariat qui auraient pris forme d’ici à fin mai. Pour ce (...)

Le casse-tête de la carte bancaire en Algérie

Le casse-tête de la carte bancaire en Algérie

1er mars 2011

Sur les 5.000 terminaux électroniques de paiement (TEP) installés, seule une cinquantaine de commerçants les utilisent. Pourtant « les commerçants ne paient pas le terminal, ils doivent à l’opérateur juste 1% sur chaque transaction mais ils ne semblent pas très intéressés par ce moyen de paiement », estime Nawel Benkritly, manager d’une société étrangère. Benkritly participait hier à la journée sur la monétique organisée par UbiFrance à l’hôtel Sofitel d’Alger. Spécialiste de la monétique, ancienne (...)

Algérie : le dispositif d'emploi des jeunes en quête de viabilité économique

Algérie : le dispositif d’emploi des jeunes en quête de viabilité économique

1er mars 2011 2

L’ouverture politique n’est visiblement pas la réponse du pouvoir algérien aux dernières émeutes et à l’effervescence révolutionnaire qui traverse le Maghreb et le Machrek. Au dernier Conseil de ministres, il a décidé de renforcer un dispositif d’emploi des jeunes, jusque-là, plus social qu’économique. Aperçu sur un dispositif censé résoudre la question du chômage des jeunes dont une proportion de plus en plus importante est faite de diplômés. La colère de la rue algérienne est venue rappeler entre le 5 et (...)

Algérie - Maroc : un « dinrham » pour deux !

1er mars 2011 1

C’est une bien originale proposition que vient de lancer l’économiste et consultant français Camille Sari : la mise en place d’une monnaie commune à l’Algérie et le Maroc, le « dinrham ». Une monnaie commune qui cohabiterait avec les monnaies nationales, pour booster les échanges commerciaux entre les deux pays avant de s’étendre ensuite au Maghreb. Dans son ouvrage « Algérie et Maroc : quelles convergences économiques ? », Camille Sari estime que ‘’l’intégration économique maghrébine est un moyen de (...)

L'Algérie a baissé ses importations de blé en 2010
Aussi bien de valeur qu’en quantité

L’Algérie a baissé ses importations de blé en 2010

28 février 2011

L’Algérie a réussi à diminuer ses importations de blé durant l’exercice précédent. Le montant de ses dépenses a enregistré un recul de 31,7 %, en s’établissant à 1,25 milliard de dollars contre 1,83 milliard en 2009, alors que la quantité a baissé à 5,23 millions de tonnes contre 5,72 millions, soit une baisse de près de un demi-million de tonnes. Les importations de blé se répartissent en 73 % de blé tendre et 27 % de blé dur. Le premier a enregistré une baisse de 12 %, avec 913,2 millions de dollars pour (...)

Credoc : L'Algérie ne recule pas
Credoc et règle des 51/49%

Credoc : L’Algérie ne recule pas

28 février 2011

Les émeutes de janvier et le « climat révolutionnaire » dans la région nord-africaine ont conduit le gouvernement algérien à multiplier des signaux apaisants vers l’informel et les importateurs. Ces signaux ne s’étendent pas au Credoc et à la règle des 51/49% pour les IDE. Le gouvernement est désormais très souple à l’égard du commerce informel invité à poursuivre ses activités sans risque de se faire « redresser ». Il a également fait preuve de largesses à l’égard des importateurs de sucre et d’huile qui se (...)

L’Algérie pèche par un excès de prudence

26 février 2011

Certaines décisions importantes entrant dans le cadre de la politique économique du pays, à l’instar de la gestion des réserves de changes ou de la non-convertibilité totale du dinar, ne font pas toujours l’unanimité parmi les experts. Mais tous sont unanimes à reconnaître que ces décisions ne sont pas de nature à mettre en péril l’économie nationale et qu’au contraire, elles la mettent à l’abri de certains aléas. En fait, elles pèchent seulement par un excès de prudence. C’est ce qui a été démontré tout (...)

Algérie : Excédent de 1,28 milliard $ en janvier

Algérie : Excédent de 1,28 milliard $ en janvier

24 février 2011

L’Algérie a réalisé un excédent commercial de 1,28 milliard de dollars en janvier 2011 contre 1,20 milliard de dollars à la même période en 2010, a appris hier l’APS auprès des Douanes algériennes. Les exportations ont atteint 4,79 milliards de dollars (mds usd) contre 4,30 mds usd, en hausse de 11,24%, indique un bilan provisoire du Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (Cnis). Quant aux importations, elles se sont établies à 3,50 mds usd en janvier 2011 contre 3,10 mds (...)

Algérie - France : Les priorités de Raffarin

Algérie - France : Les priorités de Raffarin

22 février 2011 1

L’Algérie compte s’appuyer grandement sur la France pour résoudre son problème de l’emploi et ce à travers les nombreux projets de partenariat économique que Benmeradi et Raffarin s’emploient à débloquer. C’est ce qui est aisé de saisir en filigrane dans les propos tenus hier par l’ancien Premier ministre français à Alger. C’est la deuxième visite que Jean- Pierre Raffarin entreprend en Algérie après celle de novembre et surtout depuis qu’il a été désigné par le président Sarkozy comme interlocuteur de (...)

page précédente | page suivante

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes