jeudi 17 août 2017 - vous ici Accueil du site > Economie>

Alstom : Une usine de montage de rames de tramway en Algérie

14 novembre 2010
Alstom : Une usine de montage de rames de tramway en (...)

Une société mixte spécialisée dans l’assemblage et la maintenance de rames de tramway sera bientôt implantée en Algérie. Deux accords seront signés, aujourd’hui, entre d’une part l’Entreprise du Métro d’Alger (EMA) et Ferrovial pour la partie algérienne, et de l’autre Alstom Transport France SA et Alstom Algérie Spa.

Le dossier de constitution de cette société a déjà été validé par le Conseil des participations de l’Etat (CPE). La future usine assemblera en Algérie des équipements ferroviaires livrés par des sites de productions d’Alstom implantés à l’étranger.

Pour le lieu d’implantation, la ville d’Annaba a été déjà avancée, mais pour l’heure rien n’est encore décidé. Cela dépendra des études de faisabilité qui vont se faire. Le choix du lieu ne sera fait qu’à l’issue de plusieurs réunions d’une commission mixte qui sera mise en place dans les prochains. Cette commission sera constituée de responsables du ministère des Transports, de l’EMA et d’Alstom. Elle étudiera, entre autres, le lieu d’implantation, les capacités de production, et, globalement, la stratégie de cette unité de montage.

Cette usine sera détenue à majorité des capitaux par la partie algérienne qui sera placée sous la tutelle du ministère des Transports. Le montant de l’investissement prévu n’a pas été divulgué. Le financement sera assuré sous forme d’une joint venture. Fin août dernier, le ministre des Transports, Amar Tou, avait annoncé que l’installation de cette usine est prévue dès 2012. Alstom avait déjà annoncé deux projets industriels en Algérie. La future usine de montage aura pour priorité de satisfaire les besoins de l’Algérie, qui a de grands projets de tramways à Alger, Constantine et Oran. Les projets de tramway se multiplient en Algérie. Le marché semble énorme.

Alstom est présent dans deux activités en Algérie où il emploie 650 salariés. Le transport et la production d’électricité. Pour le transport, le groupe français a déjà remporté un projet d’électrification de la ligne ferroviaire de la banlieue d’Alger. Le projet, dans sa partie Alger-Thénia, a été inauguré récemment. Le groupe est également présent sur les projets de tramways d’Alger, Oran et Constantine.

A Alger, Alstom est chef de file du consortium franco-italien Alstom-Todini. Il fournit l’ingénierie, la signalisation et les tramways. Le tramway d’Alger devait être opérationnel en août 2009. Il ne le sera qu’en avril 2011, et seulement sur 4 km (sur les 23,3 km que comptera la première ligne). Le consortium avait remporté en 2006 un contrat de 355 millions d’euros. Pour les tramways d’Oran et de Constantine, le groupe est membre de consortiums avec respectivement une compagnie espagnole et une compagnie italienne. Pour la partie énergie, Alstom fournit une centrale électrique de 450 MW à Relizane. Il conduit également un consortium pour la réalisation d’une centrale à cycle combiné de 1200 MW à Terga. Il a déjà installé une centrale à F’kirina, et il est engagé dans des opérations de rénovation d’autres centrales électriques.

Amine L.

Tags: Transport ferroviaire Alstom

Source : Le Quotidien d'Oran

1 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

1 commentaire


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir