Accueil du site > Culture

Rubrique Culture

Pages 1 | 2 | 3

Canal plus - Al Jazeera : La guerre des télés a commencé

Canal plus - Al Jazeera : La guerre des télés a commencé

30 mai 2012

Après avoir conquis le ciel arabe et moyen-oriental et successive ment lancé un canal anglophone et des déclinaisons à l’usage de la Turquie et des Balkans, Al Jazeera compte, à partir de ce 1er juin, forcer le marché select de la télévision payante en France, jusque-là sous l’emprise quasi monopoliste de la filiale de Vivendi, Canal+. Le prochain lancement de la chaîne beIN Sport 1, suivie en août par beIN Sport 2, n’a pas laissé indifférents les actionnaires de la première chaîne cryptée française, (...)

Beur TV change de nom à partir du ramadan
En quête d’originalité

Beur TV change de nom à partir du ramadan

7 juillet 2011 8

Beur TV, la première chaîne algérienne privée en France, fait peau neuve à partir du mois d’août 2011 avec une nouvelle dénomination, une nouvelle identité visuelle et une nouvelle grille des programmes. L’événement a été annoncé hier par le nouveau patron de cette chaîne communautaire de droit français, Réda Mehigueni, lors d’une conférence de presse à Alger. La chaîne mise sur le mois de ramadan pour se refaire une santé audiovisuelle et récupérer ainsi son audience et sa notoriété auprès de la communauté (...)

Khaled, une idole désormais loin de ses fans
Festivités du 49e anniversaire de l’Indépendance

Khaled, une idole désormais loin de ses fans

6 juillet 2011

Est-ce que les quinze mille personnes qui se sont agglutinées au Théâtre de verdure depuis 20h de cette soirée du 4 juillet pour assister au concert de leur idole Khaled ont été satisfaites ? Difficile à dire. La difficulté de se pro noncer sur cette interro gation n’a rien à voir avec la qualité de la prestation du « king ». Arrivé sur scène vers minuit, c’est-à-dire avec un retard d’au moins deux heures, Khaled est apparu au summum de son métier. Très à l’aise face à un public en ébullition, il a entamé (...)

Algérie : La culture n'a pas de prix
Khalida Toumi

Algérie : La culture n’a pas de prix

14 avril 2011 1

La manifestation « Tlemcen capitale de la culture islamique 2011 » sera inaugurée ce 16 avril par le Président de la République. Au total, 29 Etats membres de l’ISISCO (Organisation islamique pour l’éducation, la science et la culture) ainsi que 12 Etats non musulmans participeront à cet événement », a annoncé Mme Khalida Toumi, ministre de la Culture, qui s’exprimait sur la radio chaîne 3. Les ministres de la Culture de Tunisie et d’Egypte seront également présents à la cérémonie du coup d’envoi. Les (...)

El-Hachemi Guerouabi Aujourd'hui plus que El-barah !

El-Hachemi Guerouabi Aujourd’hui plus que El-barah !

15 janvier 2011 1

Il avait encore de belles choses à faire, mais la Faucheuse en a décidé autrement. Et l’on sait que sa sentence est sans appel, que l’on soit star, superstar ou illustre inconnu. Mais il est du devoir des vivants de préserver les mémoires. Guerrouabi, donc, dans son immense terroir et son territoire… Les artistes partent toujours trop tôt car ils font tellement partie de nous-mêmes que leur départ pour l’au-delà nous prive de cette proximité et de cette affection qu’on leur porte, parce qu’ils ont, (...)

La directrice de la « Casa Mediterrano », Mme Yolanda à Alger

Algérie : L’Espagne en quête de son héritage andalou

22 novembre 2010

La directrice de la « Casa Mediterrano », Mme Yolanda Parrado, sera à Alger la semaine prochaine pour une mission de sensibilisation autour des missions de l’association dont elle assure la direction. En effet, promue par les services publics, la mission de « Casa Mediterrano » est de promouvoir la diplomatie publique et de jouer le rôle de facilitateur dans les relations entre l’Espagne et les autres pays de la Méditerranée, lit-on dans un communiqué de l’ambassade parvenu à notre rédaction. (...)

Egypte - Algérie : Des livres pour adoucir les esprits

17 novembre 2010

Des intellectuels égyptiens, conduits par le Dr Khaled Azab, entreprennent de jeter un pont de livres avec l’Algérie pour essayer de renouer, dans la sérénité, avec leurs homologues algériens, et contribuer ainsi au réchauffement des relations bilatérales. Une initiative qui répond, en quelque sorte, à celle qui avait été menée par un groupe d’intellectuels, de journalistes et de citoyens algériens de tous bords, pour protester contre le non invitation officielle de l’Egypte au dernier Salon international (...)

Tizi-Ouzou : La robe kabyle fait recette

Tizi-Ouzou : La robe kabyle fait recette

12 novembre 2010

La main-d’oeuvre embauchée par le secteur de l’artisanat et des métiers traditionnels augmente d’une année à l’autre dans la wilaya de Tizi Ouzou qui est parmi les wilayas les mieux classées à l’échelle nationale. Tel est le constat à tirer des statistiques rendues publiques récemment par la Chambre de l’artisanat et des métiers (CAM) de Tizi Ouzou à l’occasion de la Journée nationale de l’Artisanat. En effet, cette année encore jusqu’à octobre dernier, près de 13 000 postes d’emploi directs ont été créés (...)

Concert solidarité Djilali Amarna : Merci !!!

11 novembre 2010 2

Le concert solidarité Djilali Amarna organisé afin de venir en aide à la famille du défunt, sa femme quatre enfants restés sans ressources et abandonnés par l’état algérien. Le concert fut un succès, au point que la petite salle du café french K-Wa était trop exigüe pour accueillir tous les fans de Djilali. Plusieurs artistes avaient répondu présents pour l’occasion, dont Samira Brahmia, Djamel Allam, Karim El Gafla, Gaada Diwane Béchar, Akli-D, Essi Moh, Atri N’assuf et bien d’autres. Cette petite « (...)

Décès d’une figure emblématique de la culture algérienne

Raïna Raï : Djilali Amarna n’est plus

6 novembre 2010 1

Le chanteur du célèbre groupe musical Amarna et Raïna Raï, Djilali Razkallah, plus connu sous le pseudonyme de Djilali Amarna, est décédé hier des suites d’une longue maladie. L’interprète de la célèbre « Diri lataye » et autre « Raïna hak », s’est éteint après un long combat avec la maladie qui l’a obligé à quitter, à la fleur de l’âge, le monde de la scène. Presque abandonné à lui-même, cet artiste, qui a tant donné à la chanson algérienne moderne, est parti dans l’anonymat malgré les maints SOS de sa famille et (...)

page suivante

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes