Accueil du site > Mots-clés > Etablissements, Organisation & Groupe > Banque

Banque

Pages 1 | 2

Des rémunérations plus attractives chez Sonatrach et les banques, selon une enquête de l’ONS

Algérie : L’écart des salaires entre le public et le privé se creuse

27 octobre 2013

Les enquêtes de l’Office national des statistiques (ONS) sur les salaires se suivent et… confirment la tendance. On est mieux payé dans le secteur public que dans le privé. Et on est beaucoup mieux loti quand on travaille dans les industries extractives et les finances que dans la construction, l’immobilier et les services aux entreprises. Selon la désormais classique enquête annuelle réalisée par courrier par l’Office national des statistiques (ONS) auprès de 912 entreprises dont 611 publiques et (...)

Les 78 accusés seront rejugés sans attendre l'extradition
Affaire Khalifa Bank

Les 78 accusés seront rejugés sans attendre l’extradition

3 avril 2012 2

Après cinq années de suspense et d’étude des appels déposés par les différentes parties en lice dans l’affaire Khalifa Bank jugée en 2007 par la cour criminelle de Blida, la Cour suprême avait annoncé il y a quelques semaines le renvoi du dossier devant la même cour. Les supputations et les calculs allaient bon train, alimentés par des rumeurs parfois contradictoires jusqu’à hier quand le procureur général près la cour de Blida a annoncé que le dossier n’était pas encore arrivé au niveau de sa juridiction (...)

Algérie : L'épargne des particuliers a atteint 2.000 milliards de dinars
Le ministre des Finances devant les sénateurs

Algérie : L’épargne des particuliers a atteint 2.000 milliards de dinars

31 mars 2012

Le montant de l’Epargne des ménages, en Algérie, a atteint 2.000 milliards de DA (environ 27 milliards de dollars), à fin 2011, a déclaré jeudi, le ministre des Finances, Karim Djoudi. La Cnep-Banque détient 40%, soit 800 milliards de DA, de cette épargne, a ajouté le ministre en réponse à des questions orales au Conseil de la Nation. Selon Djoudi, la part de marché de la Cnep-Banque, en matière d’épargne, « montre que l’Algérien, face à la faiblesse des rendements à court terme, préfère s’investir sur (...)

Algérie : Genèse d'un choix politique de non-gouvernance

Algérie : Genèse d’un choix politique de non-gouvernance

3 septembre 2011

Après les agences postales, ce sont les banques publiques qui se plaignent d’un manque de liquidités en Algérie, alors que plus de 500 milliards de dinars dorment dans leurs coffres. Ni la Banque d’Algérie, ni le ministère des Finances encore moins le ministère des Postes et des Technologies de l’information et de la communication (PTIC) n’ont pu, à ce jour, trouver une solution au problème de liquidités qui pénalise depuis quelques années lourdement les usagers des agences postales. Si la Banque (...)

Généralisation du système de paiement de masse

Algérie : Le ministre des Finances interpelle les banques

13 juin 2011

Le ministre des Finances, Karim Djoudi a appelé hier les banques de la place à être plus « offensives » afin de convaincre et amener les particuliers et les entreprises notamment à utiliser le système de paiement de masse (SPM). Considéré comme un élément fondamental de la réforme fi nancière, le SPM n’a pas encore atteint sa vitesse de croisière, de l’aveu même du ministre qui reste cependant très optimiste quant aux retombées positives de l’usage des instruments de paiement modernes. A cet effet, un (...)

Algérie Poste : La carte de paiement électronique et une banque en perspective

Algérie Poste : La carte de paiement électronique et une banque en perspective

16 avril 2011 1

En marge d’une séance de l’APN, jeudi, M. Benhamadi, ministre de la Poste et des Technologies de la communication et de l’information, a indiqué que le projet d’une banque postale est toujours à l’étude. Il a affirmé que les clients de la poste pourront utiliser les cartes de paiement électroniques à partir de 2012. Dans une déclaration à la presse en marge d’une séance plénière de l’Assemblée populaire nationale (APN) consacrée aux questions orales, M. Benhamadi a indiqué que l’Algérie appliquera à partir (...)

Algérie : 230 milliards de dinars de crédits accordés par les banques
Dispositifs d’emploi de jeunes

Algérie : 230 milliards de dinars de crédits accordés par les banques

10 février 2011

Quelque 230 milliards de DA (plus de 3 milliards de dollars) de crédits bancaires destinés au financement, à hauteur de 40 à 65%, de la création de PME-PMI et de mico-entreprises par les jeunes chômeurs, sont actuellement dans les portefeuilles des banques, a indiqué hier à l’APS le délégué général de l’Association des banques et établissements financiers (ABEF). Le montant représente « les portefeuilles existant actuellement dans les banques, la somme incluant les crédits accordés et complètement (...)

Algérie : L'argent qui dort

Algérie : L’argent qui dort

25 janvier 2011

Le montant global en emprunts accordés par les banques implantées en Algérie aux entreprises a atteint 3.200 milliards de dinars, en 2010, a indiqué, hier, Abderrahmane Benkhalfa, président de l’Association des banques et des établissements financiers (ABEF). Le secteur bancaire a enregistré une croissance de 18% sur un an mais le taux de couverture des besoins de financement des entreprises n’a pas dépassé 16%. Un taux qui demeure encore très faible. M. Benkhalfa affirme que « le secteur bancaire (...)

Baraka banque : Un préjudice de près de 6 milliard
Constantine

Baraka banque : Un préjudice de près de 6 milliard

27 novembre 2010

Le responsable du service de communication du groupement de wilaya de Constantine de la Gendarmerie nationale a donné, lors d’un point de presse tenu jeudi dernier, plus de détails sur l’affaire d’un réseau composé de plus de 100 personnes, impliqué dans la subtilisation via des crédits autos de plus de 5 milliards de centimes à la banque El-Baraka de Sidi Mabrouk. L’affaire, selon l’intervenant, a été déclenchée en mars de l’année en cours, suite à des informations parvenues à la brigade de recherche de (...)

Escroquerie bancaire : La « baraka » du crédit automobile

26 novembre 2010

104 personnes dont 2 cadres de l’agence « El Baraka Bank » de Sidi Mabrouk et le directeur ont été présentés mercredi dernier, devant le procureur général de la République de Constantine. Ils sont impliqués dans une affaire de trafic liée aux crédits automobiles octroyés par ladite banque. Si le directeur de l’agence a été placé sous contrôle judiciaire, les deux autres : une employée âgée de 27 ans et cadre de son état et un autre agent BM âgé de 34ans, ont été placés sous mandat de dépôt alors que 96 ont (...)

page suivante

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes