Accueil du site > Mots-clés > Etablissements, Organisation & Groupe > FMI

FMI

L'Algérie va-t-elle prêter au FMI ?
Sollicitée pour le renforcement de ses capacités

L’Algérie va-t-elle prêter au FMI ?

24 avril 2012 2

Après avoir sollicité les pays du G20, à conforter son « pare-feu » financier, qui est actuellement de 380 milliards de dollars, le Fonds Monétaire International s’est tourné vers l’Algérie pour le renforcement de ses capacités de prêt. C’est ce qu’a déclaré, à l’APS, le ministre des Finances, Karim Djoudi, en marge de la réunion de printemps du FMI et de la Banque mondiale. Si le G20 s’est engagé, vendredi dernier à Washington, à la demande de Lagarde, d’accorder au FMI plus de 430 milliards de dollars de (...)

 Un fait divers met fin à la carrière de Dominique Strauss-Kahn
Liberté des moeurs et rigidité de la loi

Un fait divers met fin à la carrière de Dominique Strauss-Kahn

16 mai 2011 1

L’homme que tout semblait désigner pour succéder à Nicolas Sarkozy à la présidence de la République française, dans un an, vient de se suicider politiquement, à cause d’une improbable aventure sexuelle. Que les faits soient avérés ou non, qu’il soit condamné ou pas, Dominique Strauss-Kahn semble bien fini. Sa carrière au FMI est finie, et sa carrière politique en France ne peut plus rebondir. Elle risque même de se terminer dans une sordide histoire de procès à répétition. Accusé d’agression sexuelle, (...)

Algérie : Les « bons points » du FMI
Economie, finances, équilibre budgétaire

Algérie : Les « bons points » du FMI

5 novembre 2010

Le Fonds monétaire international (FMI) semble satisfait des efforts déployés ces dernières années par l’Algérie en matière économique, même si les hydrocarbures constituent toujours l’essentiel des revenus du pays. « Le défi réside dans la diversification de l’économie de l’Algérie », a déclaré Joël Toujas-Bernaté, chef de division du département Moyen- Orient et Asie centrale, à l’occasion d’une conférence de presse animée jeudi dernier à l’hôtel El-Aurassi à Alger. Le chef de mission, qui a conduit une (...)

DSK : La bénédiction de l’Algérie c’est sa jeunesse

4 novembre 2010

Dominique Strauss-Kahn, dans son analyse sur le statut de l’économie algérienne, a insisté sur l’importance qu’il faut accorder à la jeunesse. « C’est un grand atout pour l’avenir mais c’est aussi une question très aiguë de lui trouver des emplois », a-t-il souligné, d’où l’urgence de développer le secteur privé. Selon Dominique Strauss-Kahn, qui est depuis hier en visite à Alger, le problème principal de l’Algérie est qu’elle « vit trop sur des ressources publiques venues des hydrocarbures, elle doit arriver (...)

Algérie : Strauss-Kahn épaté par les résultats de la croissance
Une audience lui était accordée par le Président de la République

Algérie : Strauss-Kahn épaté par les résultats de la croissance

4 novembre 2010

Les résultats de l’Algérie au cours des dix dernières années en matière de croissance économique sont "impressionnants", a indiqué hier à Alger le directeur général du Fonds monétaire international (FMI), M. Dominique Strauss-Kahn. "Je dois dire que les résultats de l’Algérie, depuis une dizaine d’années, en terme de croissance, sont vraiment impressionnants, avec une inflation maîtrisée et des recettes budgétaires en abondance, notamment grâce aux hydrocarbures", a déclaré M. Strauss-Kahn à la presse à (...)

Le FMI évalue la performance de l'Algérie
Indicateurs positifs, un point gris et une croissance insuffisante

Le FMI évalue la performance de l’Algérie

24 octobre 2010

Mis à part un solde budgétaire qui reste négatif, l’appréciation du FMI à l’égard de l’Algérie, comme pour la plupart des pays pétroliers, est positive. Dans un rapport rendu public sur son site Internet sur les perspectives économiques de la région Moyen- Orient et d’Afrique du Nord (MENA), le FMI note que, globalement, la région connaît une reprise « relativement robuste » en raison de la hausse des prix pétroliers et des politiques budgétaires. L’Algérie fait partie des pays de la région où « l’activité (...)

Un taux de croissance de 4% en 2011 pour l'Algérie
Selon le FMI

Un taux de croissance de 4% en 2011 pour l’Algérie

6 octobre 2010

Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit des taux de croissances positifs pour l’Algérie sur les deux années 2010 et 2011, a indiqué cette institution financière internationale dans son rapport publié hier. Le taux de croissance de l’Algérie se chiffre à +3,8% en 2010 pour remonter à +4% en 2011 (contre +2,4% en 2009), indique le rapport du FMI sur les perspectives économiques mondiales dont une copie a été transmise à l’APS. L’institution de Bretton Woods note également que la balance des comptes (...)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes