Accueil du site > Mots-clés > Fait divers > Terroriste

Terroriste

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5

Les ministres maghrébins de l’Intérieur à Rabat

Maghreb : La sécurité avant tout

21 avril 2013

Daho Ould Kablia participera aujourd’hui avec ses homologues maghrébins à une réunion de travail à Rabat dédiée exclusivement aux questions sécuritaires qui préoccupent la région notamment la lutte contre le terrorisme, le trafic de drogue et la criminalité transfrontalière. Décidée en marge de la 30è session du Conseil des ministres arabes de l’Intérieur qui s’était tenue à Ryad le 14 mars, et annoncé par le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, cette rencontre s’inscrit dans une conjoncture (...)

Attaque de Benghazi

La Libye accuse des éléments venus d’Algérie et du Mali !

17 septembre 2012 3

C’est la « main de l’étranger » version officielle libyenne. Des « éléments venus d’Algérie et du Mali » seraient responsables de l’attaque contre le consulat de Benghazi affirme un officiel. Les Libyens n’y sont pour rien ! Trop facile dans un pays où les groupes, surarmés, grenouillent. Le nouveau pouvoir libyen, embarrassé par la violente at taque du 11 septembre qui a causé à Benghazi, la mort de l’ambassadeur Christopher Stevens et de trois autres fonctionnaires américains, s’est empressé de lancer des (...)

La crise libyenne a amplifié le terrorisme
Medelci en Espagne

La crise libyenne a amplifié le terrorisme

16 septembre 2012

Le ministre algérien des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci, a effectué une visite en Espagne où il a été reçu par le roi Juan Carlos et le Chef du gouvernement Mariano Rajoy. Le ministre algérien, indique l’APS, a eu des entretiens « approfondis » avec son homologue espagnol José Manuel García-Margallo. L’aspect économique, important pour une Espagne en crise, a été évoqué avec une mise en exergue des « possibilités d’intensification de la coopération et son élargissement à de nouveaux secteurs comme (...)

Les destructions se poursuivent à Tombouctou
Le Nord-Mali sous emprise fanatique

Les destructions se poursuivent à Tombouctou

3 juillet 2012

Alors que la ville des saints de Tombouctou continuait à subir les profanations et les destructions qui se sont étendues à des mosquées jugées peu orthodoxes par les salafistes djihadistes, les membres d’Aqmi auraient miné les alentours du Gao et retiendraient les habitants dans la ville. L’information est donnée par le MNLA (Mouvement national de libération de l’Azawad) qui a été expulsé militairement de Gao après une nuit de combats. Selon cette source, c’est en prévision d’une opération que mènerait (...)

Le nord du Mali sous l'ivresse fanatique des djihadistes
Le Maroc tente de se replacer sur la carte sahélienne

Le nord du Mali sous l’ivresse fanatique des djihadistes

2 juillet 2012 1

La destruction du patrimoine religieux par les fanatiques d’Ançar Eddine apporte des arguments de plus en faveur des partisans d’une intervention armée au nord du Mali. Le Maroc saisit l’opportunité pour appeler à une intervention internationale pour contrer la politique algérienne de limitation de la réponse aux seuls « pays du champ » sahélosaharien. Les réserves algériennes à l’égard d’une intervention militaire risquée sont appuyées par les Américains pour qui la priorité est de mettre de l’ordre au (...)

Mali : Ançar Eddine détruisent les mausolées

Mali : Ançar Eddine détruisent les mausolées

1er juillet 2012 2

Mettant à exécution leur menace de détruire, sans exception, tous les mausolées de Tombouctou, « la cité des 333 saints », Ançar Eddine serait passé à l’action, selon plusieurs témoins qui ont affirmé que les islamistes ont complètement détruit, tôt hier, le mausolée du saint Sidi Mahmoud, dans le nord de la cité. Ce site avait déjà été profané, début mai, par des membres d’Al- Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). Cette menace, avait expliqué Sanda Ould Boumama, porte-parole d’Ançar Eddine à Tombouctou, dont 16 (...)

Le père de Merah porte plainte contre le Raid
L’enterrement a eu lieu à Toulouse

Le père de Merah porte plainte contre le Raid

31 mars 2012 2

La polémique autour du lieu d’inhumation de Mohamed Merah a pris fin jeudi avec son enterrement au cimetière de Cornebarrieu à Toulouse après que l’Algérie eut refusé d’accéder au désir des parents Merah d’enterrer leur fils dans le village de Bezzaz, commune d’Essouagui, dans la wilaya de Médea. Alors que tout semblait converger vers le départ de la dépouille sur un vol régulier Toulouse- Alger d’Air Algérie pour 13h15, les événements se seraient précipités et le transfert annulé alors qu’Alger n’avait à (...)

MAJ : Algérie : Le corps de Merah attendu aujourd'hui
Il sera enterré dans la région de Médéa

MAJ : Algérie : Le corps de Merah attendu aujourd’hui

29 mars 2012

Mohamed Merah sera finalement inhumé dans la région de Médéa, dans le cimetière communal d’Essouagui, région montagneuse d’où est originaire la famille Merah. Ahmed Mahdi, le maire d’Essouagui, a assuré, à l’AFP, que toutes les mesures ont été prises pour le bon déroulement des obsèques. La dépouille de celui que qualifie la presse française tantôt de djihadiste, tantôt de tueur en série, et qui est franco- algérien, détenant un passeport algérien, sera enterrée en Algérie, en respect du voeu de sa mère qui (...)

« Al Jazeera » ne diffusera pas les vidéos de Merah
Tueries de Toulouse

« Al Jazeera » ne diffusera pas les vidéos de Merah

28 mars 2012 1

D’autres pistes sur d’éventuelles complicités liées à Mohamed Merah sont en train d’être étudiées par les enquêteurs français, se basant sur deux probabilités. « Un troisième homme » serait impliqué avec les frères Merah dans le vol du scooter, utilisé par Mohamed, lors des attentats de Toulouse et Montauban. Les policiers qui savent que ce dernier a agi seul, cherchent à établir des connexions avec d’autres complices qui l’auraient aidé dans la préparation de ces attaques et d’éventuels commanditaires de (...)

La famille de Mohamed Merah veut l’enterrer en Algérie

27 mars 2012 1

L’inhumation de Mohamed Merah, ce Français d’origine algérienne de 24 ans tué jeudi dernier par des policiers du RAID après un siège de plus de 32 heures de son domicile à Toulouse où il s’était retranché, divise sa famille. Un peu plus de quatre jours après sa mort, alors qu’il était recherché pour l’assassinat de sept personnes, dont trois militaires, on en sait un peu plus sur lui, sa famille, mais surtout son père en Algérie. Selon son oncle maternel Djamel Aziri, qui a fait état de démarches pour son (...)

page suivante

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes