Accueil du site > Mots-clés > Fait divers > Assassinat

Assassinat

Pages 1 | 2

Bavure militaire à Bejaia : un appelé d'Annaba tabassé à mort dans une caserne.
L’histoire parait incroyable, mais malheureusement réel.

Bavure militaire à Bejaia : un appelé d’Annaba tabassé à mort dans une caserne.

3 avril 2014 24

Le jeune Chakri Fouzi, 24 ans, originaire de la ville de Annaba, et plus exactement du quartier des hongrois est décédé dimanche 31 Mars à Bejaia à la suite des blessures subies lors d’un passage à tabac. Ce passage à tabac, n’est pas la conséquence d’une rixe, d’un accrochage ou d’un règlement de compte, mais la scène se passe à l’intérieur même d’une caserne militaire à Bejaia, et cela dans un concours de circonstance incroyable. Selon nos informations, le jeune Fouzi, qui est inapte au service militaire (...)

Alger veut vérifier l’information

Algérie : Le Mujao dit avoir assassiné l’otage algérien Tahar Touati

3 septembre 2012

Les terroristes djihadistes du Mujao, qui contrôlent la ville de Gao et viennent même de s’étendre en direction du sud du Mali, ont annoncé, dans un communiqué rendu public samedi soir, avoir exécuté le vice-consul algérien, Tahar Touati. Le ministère algérien des Affaires étrangères a exprimé sa « surprise » à l’égard des cette annonce car les « contacts avec les ravisseurs n’étaient pas rompus ». Le communiqué du ministère des Affaires étrangères semblait, hier, cultiver un espoir ténu que la nouvelle de (...)

Mort de Mohamed Boudiaf, souvenir d'un jour pas comme les autres
J’avais 17 ans

Mort de Mohamed Boudiaf, souvenir d’un jour pas comme les autres

29 juin 2012

Il y a 20 ans déjà, que le temps passe vite. En 1992 j’étais un lycéen de 17 ans à Annaba, l’été était là, et comme toutes les saisons estivales, je vendais des cigarettes à l’unité sur une « Nasba doukhane ». Au milieu de ces années noires, Annaba était considéré comme un havre de paix, le terrorisme y été absent, je me rappelle qu’on l’appelé « Annaba, la Suisse ». Le jour de l’assassinat de Boudiaf, le 29 juin, je vendais comme tous les jours mes cigarettes aux passants et aux vacanciers, abrité du soleil sous (...)

MAJ : Algérie : Le corps de Merah attendu aujourd'hui
Il sera enterré dans la région de Médéa

MAJ : Algérie : Le corps de Merah attendu aujourd’hui

29 mars 2012

Mohamed Merah sera finalement inhumé dans la région de Médéa, dans le cimetière communal d’Essouagui, région montagneuse d’où est originaire la famille Merah. Ahmed Mahdi, le maire d’Essouagui, a assuré, à l’AFP, que toutes les mesures ont été prises pour le bon déroulement des obsèques. La dépouille de celui que qualifie la presse française tantôt de djihadiste, tantôt de tueur en série, et qui est franco- algérien, détenant un passeport algérien, sera enterrée en Algérie, en respect du voeu de sa mère qui (...)

France : De nouveaux éléments sur le tueur de Toulouse

France : De nouveaux éléments sur le tueur de Toulouse

25 mars 2012

Mohamed Merah, « français d’origine algérienne », tué jeudi par les policiers du RAID à Toulouse, avait succombé à deux tirs mortels, l’un à la tête et l’autre à l’abdomen, et son corps avait été criblé de balles, alors qu’il se trouvait de dos, selon l’autopsie. Le médecin légiste a dénombré de nombreux impacts essentiellement au niveau des bras et des jambes sur le corps de l’auteur présumé des sept meurtres de Toulouse et Montauban. En dehors des cercles politiques français ou européens, l’affaire Mohamed (...)

Affaire Matoub : Un procès sous tension

19 juillet 2011

Le procureur de la République près le tribunal criminel de Tizi Ouzou a requis hier la peine capitale dans le procès des deux présumés complices dans l’assassinat du chanteur kabyle Lounès Matoub. En effet, il a été demandé la peine maximale contre Chenoui Abdelhakim et Medjnoune Malik jugés pour appartenance à un groupe armé terroriste et complicité de meurtre. Alors que les deux mis en cause ont nié tour à tour devant le tribunal les charges pour lesquelles ils sont poursuivis. Ainsi pour Chenoui (...)

Climat de terreur en Libye
Des avions pour réprimer l’opposition

Climat de terreur en Libye

24 février 2011

C’est la terreur en Libye, livrée à un véritable chaos après plus d’une semaine de violentes manifestations, violemment réprimées par l’armée et des mercenaires, pour le départ du colonel Kadhafi. Conséquence de ces troubles, le pétrole n’est plus pompé, les exportations de brut ont cessé hier avec le gel de la production de toutes les compagnies étrangères. Mardi dans la soirée, les autorités li byennes ont fourni pour la premiè re fois un bilan officiel des victimes : 300 morts, dont 242 civils et 58 (...)

Libye : La folie collective

Libye : La folie collective

23 février 2011

Le bain de sang promis par Seif El-Islam El- Kadhafi est en train de se produire en Libye. Le décompte des tués parmi la population civile s’élèverait à plusieurs centaines et le massacre continue, sans que le monde extérieur puisse en quantifier avec certitude le nombre de victimes qui s’accroît au fil des heures. El-Kadhafi, ses fils et leurs proches sont déterminés à exterminer tous ceux des Libyens qui se sont soulevés pour en finir avec leur mainmise sur la Libye, son Etat et ses richesses. Pour (...)

Mort d’une Algérienne à La Mecque : sept ans de prison pour un Yéménite

20 janvier 2011 1

Arrêté le 15 septembre dernier par la police saoudienne, un Yéménite a été condamné par un tribunal saoudien à sept ans de prison et 500 coups de fouet pour avoir provoqué indirectement la mort d’une jeune Algérienne, Sarah Khatib, à La Mecque en septembre dernier. La jeune fille, âgée de 15 ans, avait trouvé la mort en sautant du toit d’un hôtel où elle logeait en compagnie de sa famille qui effectuait le pèlerinage à La Mecque, selon une source officielle. Le quotidien saoudien al-Iqtissadia, qui rapporte (...)

Gharbi la dignité et les « akoibonistes »

9 décembre 2010

Au détour d’une conversation au sujet de la campagne en faveur de la libération de Mohamed Gharbi, un voisin estime que ce genre d’action, comme tant d’autres, est voué à l’échec pour bon nombre de considérations que je vais tenter de restituer, tout en les commentant, chemin faisant. La société est fatiguée, dévitalisée, caporalisée contre son gré par un pouvoir fonctionnant à la répression et à la peur que la répression fait naître, me dit-il. Il n’y a pas eu de soudure ni d’articulation organisée entre (...)

page suivante

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes