Accueil du site > Mots-clés > Economie & co > Devises

Devises

Pages 1 | 2

L'Algérie préfère les valeurs d'Etat
Gestion des réserves de change

L’Algérie préfère les valeurs d’Etat

27 septembre 2012

Cela a fait débat : où l’Algérie place-telle ses excédents de recettes pétrolières ? Dans des fonds souverains, des produits des marchés dérivés ou dans des portefeuilles à fort rendement ? En fait, le premier argentier du pays, M. Karim Djoudi, confirme la tendance à la gestion prudentielle des réserves en devises du pays. Devant les grandes difficultés rencontrées par beaucoup de groupes industriels en Europe, la tentation est grande de placer une partie de ces devises en rachat de parts d’actions de (...)

L'Algérie va-t-elle prêter au FMI ?
Sollicitée pour le renforcement de ses capacités

L’Algérie va-t-elle prêter au FMI ?

24 avril 2012 2

Après avoir sollicité les pays du G20, à conforter son « pare-feu » financier, qui est actuellement de 380 milliards de dollars, le Fonds Monétaire International s’est tourné vers l’Algérie pour le renforcement de ses capacités de prêt. C’est ce qu’a déclaré, à l’APS, le ministre des Finances, Karim Djoudi, en marge de la réunion de printemps du FMI et de la Banque mondiale. Si le G20 s’est engagé, vendredi dernier à Washington, à la demande de Lagarde, d’accorder au FMI plus de 430 milliards de dollars de (...)

Algérie : L'épargne des particuliers a atteint 2.000 milliards de dinars
Le ministre des Finances devant les sénateurs

Algérie : L’épargne des particuliers a atteint 2.000 milliards de dinars

31 mars 2012

Le montant de l’Epargne des ménages, en Algérie, a atteint 2.000 milliards de DA (environ 27 milliards de dollars), à fin 2011, a déclaré jeudi, le ministre des Finances, Karim Djoudi. La Cnep-Banque détient 40%, soit 800 milliards de DA, de cette épargne, a ajouté le ministre en réponse à des questions orales au Conseil de la Nation. Selon Djoudi, la part de marché de la Cnep-Banque, en matière d’épargne, « montre que l’Algérien, face à la faiblesse des rendements à court terme, préfère s’investir sur (...)

La Banque d'Algérie : « Les avoirs algériens à l'étranger sont sécurisés »

La Banque d’Algérie : « Les avoirs algériens à l’étranger sont sécurisés »

14 septembre 2011 1

« Seuls 2% de l’argent de l’Algérie est déposé dans des institutions financières internationales. 98% des réserves de change sont placées en actifs financiers souverains. » C’est ce qu’a révélé, hier, Djamel Ben Belkacem, directeur conseiller auprès de la Banque d’Algérie. Cet expert qui s’exprimait à la radio chaîne 3 a rassuré sur les placements algériens à l’étranger et l’utilisation des réserves de change. L’Algérie « n’a rien à craindre des répercussions de la crise de la dette américaine pour ses placements (...)

Algérie : Des réserves de change et un « violent » déficit en matière grise
Faire des placements ou engager des investissements stratégiques ?

Algérie : Des réserves de change et un « violent » déficit en matière grise

27 août 2011

Pas d’inquiétudes à se faire sur les réserves de change. C’est le message envoyé par le gouverneur de la Banque d’Algérie après les inquiétudes exprimées récemment par certains spécialistes. L’argumentaire technique est solide. Mais est-ce le vrai débat pour l’économie algérienne ? ceux qui s’inquiètent sur les placements à l’étranger des réserves de change, le gouverneur de la Banque d’Algérie, Mohamed Leksaci, a apporté des éléments de réponse rassurants. Ces placements ont rapporté 4,60 milliards de dollars en (...)

Quelles sont les réserves d'or en Algérie ?

Quelles sont les réserves d’or en Algérie ?

4 août 2011 1

La monnaie rapport social traduisant le rapport confiance Etat/citoyens est un signe permettant les échanges ne créant pas de richesses. Au contraire, la thésaurisation et la spéculation dans les valeurs refuges comme l’or, certaines devises ou certaines matières premières sont nocives à toute économie. Selon les statistiques du FMI de 2009, l’Algérie disposait, courant 2009, de 173,6 tonnes d’or avec une valeur en termes de lingots de 6,07 milliards de dollars, soit 4,3% des réserves de change de (...)

Premier semestre 2011

Algérie : L’excédent commercial en hausse à 13 milliards de dollars

21 juillet 2011

L’excédent commercial de l’Algérie s’est inscrit en hausse pour s’établir à 13,34 milliards de dollars au premier semestre 2011, contre 11,22 milliards durant la même période en 2010, selon le Centre national de l’informatique et des statistiques des douanes (CNIS). Les exportations ont atteint 36,63 milliards de dollars, contre 31,27 milliards de dollars au cours de la même période de l’année écoulée, en hausse de 17,13 %, a précisé le CNIS. Quant aux importations, elles se sont établies à 23,29 milliards (...)

La Banque d'Algérie a recours à la planche à billets
Des liquidités aspirées par l’informel et les entrepr is es étrangères

La Banque d’Algérie a recours à la planche à billets

19 mars 2011 1

La Banque centrale a eu recours à la planche à billets pour faire face au manque de liquidités. C’est ce qu’a révélé le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, M. Moussa Benhamadi. La Banque centrale a été contrainte de recourir au tirage de nouveaux billets pour satisfaire une demande massive au niveau des postes des détenteurs de comptes CCP, avec des répercussions certes négatives sur l’inflation », a-t-il déclaré. Dans la foulée, le ministre de la Poste et (...)

L’Algérie pèche par un excès de prudence

26 février 2011

Certaines décisions importantes entrant dans le cadre de la politique économique du pays, à l’instar de la gestion des réserves de changes ou de la non-convertibilité totale du dinar, ne font pas toujours l’unanimité parmi les experts. Mais tous sont unanimes à reconnaître que ces décisions ne sont pas de nature à mettre en péril l’économie nationale et qu’au contraire, elles la mettent à l’abri de certains aléas. En fait, elles pèchent seulement par un excès de prudence. C’est ce qui a été démontré tout (...)

Moubarak, l'homme le plus riche du monde ?
Une fortune estimée entre 40 et 70 milliards de dollars

Moubarak, l’homme le plus riche du monde ?

8 février 2011

La situation en Egypte reste toujours tendue, avec le refus de Hosni Moubarak de quitter le pouvoir, alors que la rue demande avec insistance son départ. Mais, le grand sujet de discussion ces derniers jours est la fortune colossale que le clan de Moubarak a amassée, et placée dans des banques étrangères. Si près de 40% de la population (l’Egypte compte 80 millions d’habitants) vivrait avec moins de trois dollars par jour, selon les chiffres de l’ONU, des experts financiers spécialistes du (...)

page suivante

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes