Accueil du site > Mots-clés > Etablissements, Organisation & Groupe > Orascom Télécom Algérie

Orascom Télécom Algérie

Pages 1 | 2

Algérie : Djezzy perd 13 points de parts de marché, Mobilis coule

Algérie : Djezzy perd 13 points de parts de marché, Mobilis coule

5 avril 2011

Le marché de la téléphonie ne progresse presque plus selon l’ARPT. Mais les parts de marché, elles, bougent, très vite. Au dépens du leader Djezzy qui recule en proportion mais se tient bien en nombre d’abonnés. Ce n’est pas le cas de Mobilis perdant sur les deux fronts. Nedjma est le bénéficiaire de l’année 2010. Il talonne désormais l’opérateur historique. Le bilan de 2010 donné par l’Autorité de régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT) sur le marché local de la téléphonie mobile confirme la (...)

Rachat de Djezzy : OTH seul interlocuteur de l'Algérie

Rachat de Djezzy : OTH seul interlocuteur de l’Algérie

26 mars 2011

Le ministre des Finances, M. Karim Djoudi, a affirmé jeudi à Alger qu’Orascom Telecom Holding (OTH) est le seul interlocuteur de l’Algérie dans les discussions pour le rachat de Djezzy, écartant la possibilité d’associer le russe Vimpelcom, nouvel actionnaire d’OTH, dans ces négociations. « Nous avons, en ce qui concerne (le rachat) Orascom Telecom Algérie (OTA), un seul interlocuteur en matière de licence, en l’occurrence OTH », la maison mère d’OTA, a déclaré le ministre en marge d’une séance de (...)

Algérie : Orascom n'ira pas à l'arbitrage international
Selon Moussa Benhamadi

Algérie : Orascom n’ira pas à l’arbitrage international

8 mars 2011

Le cabinet Shearman & Sterling LLP France a été désigné pour faire une estimation de l’opérateur de téléphonie mobile Djezzy ainsi que pour l’accompagner dans l’opération d’acquisition de cette filiale d’OTA. « L’étude est en cours et prendra fin avant la fin juin prochain », a déclaré le ministre des Télécommunications, Moussa Benhamadi, qui était, hier et avant-hier, en visite de travail à Sétif et à Béjaïa. Le cabinet aura un délai de 100 jours pour accompagner l’opération d’acquisition, par l’Etat (...)

Djezzy : Orascom annonce avoir le soutien des banques

Djezzy : Orascom annonce avoir le soutien des banques

19 janvier 2011

Orascom Telecom Holding (OTH) a annoncé avoir décroché le soutien de grandes banques créancières. Cette déclaration intervient en pleine phase de tension caractérisée par un bras de fer avec le gouvernement algérien qui souhaite exercer son droit de préemption et racheter Djezzy. Voilà qui soulagerait le groupe face à des engagements dans des accords d’emprunts liés à Orascom Telecom Algérie (OTA). OTH s’est dit ainsi confiant de « la compréhension des banques créancières de Djezzy » en attendant l’issue (...)

Algérie : Les abonnés d'internet exaspérés
Algérie Télécom promet des améliorations

Algérie : Les abonnés d’internet exaspérés

6 décembre 2010

Les abonnés Internet de l’opérateur des télécommunications Algérie Télécom sont exaspérés par les déconnexions intempestives et presque rituelles de la connexion ADSL sur les trois plates-formes (Fawri/Easy et Anis). Coupures intempestives pro longées durant plusieurs jours, voire des semaines, chute drastique de débit durant les heures de pointe qui atteint souvent le 0 ko/seconde et lenteurs dans les réparations et le rétablissement de la connexion… sont parmi les principales contraintes soulevées (...)

Djezzy : HSBC et neuf cabinets d'expertise retenus

Djezzy : HSBC et neuf cabinets d’expertise retenus

25 novembre 2010 1

Le siège du ministère des Finances a abrité hier après-midi une séance publique consacrée à l’ouverture des plis consécutive à l’appel d’offres international lancé le 12 octobre dernier par les autorités algériennes pour l’évaluation de l’entreprise de téléphonie mobile Orascom Télécom Algérie (OTA). Une banque d’affaires britannique, la HSBC, et neuf, cabinets d’expertise ont répondu à cet appel d’offres, dont le tunisien RSM, Rothschild, un groupement américain, Swircorp, Grant Thoronthon, Finacorp, (...)

Djezzy : L'Algérie exclut toute négociation avec les Russes
Le processus d’acquisition sera entamé début 2011

Djezzy : L’Algérie exclut toute négociation avec les Russes

28 octobre 2010

« Nous ne négocierons qu’avec Orascom Telecom Holding (OTH). C’est avec elle que nous avons négocié et avec elle que nous avons conclu un accord », a déclaré Moussa Benhamadi, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, en marge du débat sur la politique générale à l’Assemblée populaire nationale (APN). Une position claire et nette du gouvernement algérien quant aux négociations avec le russe Vimpelcom, nouveau propriétaire d’OTH. Le gouvernement algérien considère (...)

OTH disposé à vendre Djezzy à l'Etat algérien
Selon le ministre des Finances

OTH disposé à vendre Djezzy à l’Etat algérien

23 octobre 2010

L’affaire de cession du second opé rateur de téléphonie mobile à l’Etat algérien est-elle est en train de trouver progressivement une solution ? C’est ce que les milieux proches de ce dossier croient savoir, après les déclarations jeudi du ministre des Finances, M. Karim Djoudi. Très à l’aise sur la question, en dépit de tout ce qui a été dit et fait autour de la reprise d’OTA depuis le rachat fin septembre de 51% des actions de la société mère par Vimple- Com, M. Djoudi a tenu à souligner la volonté de (...)

La fusion VimpelCom - Orascom n'est pas acquise

La fusion VimpelCom - Orascom n’est pas acquise

13 octobre 2010

Alexander Izosimov, au grand plaisir de Sawiris, a joué à l’ours qui se frappe sur la poitrine en menaçant l’Algérie de poursuites judiciaires. Jon Fredrik Baksaas, patron du norvégien Telenor et important actionnaire à VimpelCom, l’a refroidi dans un entretien au journal russe Vedemosti. Il rappelle que ce n’est qu’un projet et que sa conclusion n’est pas acquise et reste tributaire de nombreuses conditions. Des évidences oubliées… Contrairement au directeur général de VimpleCom, Alexander Izosimov, (...)

Djezzy : menace de poursuites judiciaires contre l'Etat algérien
Sawiris met du russe dans sa puce

Djezzy : menace de poursuites judiciaires contre l’Etat algérien

10 octobre 2010

Le patron de VimpelCom, Alexander Izosimov, change de registre et agite la menace de poursuites judiciaires contre le gouvernement algérien dans l’affaire Djezzy. Il estime néanmoins qu’un procès serait un « scénario catastrophe ». Une pression médiatique sur Alger où le Russe joue au chaud et au froid. Alexander Izosimov, venu dans les bagages du président russe Dmitri Medvedev, n’a pas entendu à Alger ce qu’il aurait souhaité entendre à savoir qu’il est le bienvenu et qu’il peut prendre, sans coup (...)

page suivante

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes