Accueil du site > Mots-clés > Matière > Hydrocarbure

Hydrocarbure

Pages 1 | 2 | 3 | 4

L’annonce d’une « méga découverte » de pétrole en Algérie jette le trouble chez les spécialistes

29 octobre 2013 1

Le ministre de l’énergie et des mines algérien Youcef Yousfi avait promis à Londres il y a un mois une grande annonce imminente sur l’exploration d’hydrocarbures au Sahara. C’est chose faite depuis samedi dernier. Sauf que l’annonce a dépassé, et de beaucoup, tout ce que les spécialistes du domaine minier algérien envisageaient comme découverte possible. Le gisement de Hassi Toumiet dans le bassin d’Amguid Messaoud, non loin de Hassi Messaoud (125 km) a révélé des potentialités en pétrole Tight de 1,264 (...)

Les exportations des hydrocarbures en baisse en Algérie

Les exportations des hydrocarbures en baisse en Algérie

21 avril 2013

Au premier trimestre 2013, les exportations algériennes ont atteint le montant de 20,3 milliards de dollars (MUSD), contre 20,72 MUSD durant la même période de l’année écoulée, soit une baisse de 2,04%, selon les chiffres des Douanes. Quant aux importations, elles ont totalisé 12,67 MUSD, contre 10,66 à la même période de 2012, enregistrant ainsi une hausse de 18,85%, précise le Centre national de l’informatique et des statistiques (CNIS) en marge de la 6ème conférence nationale des cadres des Douanes (...)

Banque d'Algérie : Un baril de pétrole à moins de 110 dollars et c'est le déficit

Banque d’Algérie : Un baril de pétrole à moins de 110 dollars et c’est le déficit

2 juillet 2012

Pour maintenir l’équilibre du budget de l’Etat, il faut que le prix du baril de pétrole oscille entre 110 et 115 dollars. Un baril au-dessous de 110 dollars provoquerait un déficit du budget, a indiqué, hier, Benbelkacem Djamel, directeur d’études à la Banque d’Algérie. Intervenant à l’occasion d’une conférence consacrée à la présentation du rapport 2011 sur « l’évolution économique et monétaire en Algérie », au siège de la Banque d’Algérie à Alger, ce responsable a clairement mis en garde contre une chute des (...)

Repsol investira 400 millions d'euros en Algérie
19,1 milliards d’euros pour effacer la déconvenue argentine

Repsol investira 400 millions d’euros en Algérie

30 mai 2012

Reggane Nord fait partie des « 10 projets clés de croissance » qui sont au coeur du nouveau plan stratégique du pétrolier Repsol, destiné à tourner la page de la déconvenue argentine. Il y a un peu plus d’un mois, le groupe espagnol Repsol était sonné par la décision prise par la présidente argentine, Cristina Kirchner, de nationaliser la compagnie pétrolière YPF, détenue jusqu’alors à 57,4% par le groupe espagnol Repsol. Le groupe pétrolier espagnol, soutenu par son gouvernement, avait dénoncé une (...)

Algérie : Quatre nouvelles raffineries en projet

Algérie : Quatre nouvelles raffineries en projet

21 mars 2012

Le gouvernement algérien annoncera prochainement un important programme de renforcement des capacités nationales de raffinage, avec un apport supplémentaire de 18 millions de tonnes équivalent pétrole (TEP). C’est ce qu’a révélé lundi, à partir de Hassi Messaoud, le PDG de Sonatrach, Abdelhamid Zerguine. Ce dernier, qui s’exprimait lors d’un point de presse à l’issue de sa visite dans des installations énergétiques dans les wilayas d’Illizi et de Ouargla, a indiqué que ce programme, qui a été conçu par le (...)

La facture alimentaire de l'Algérie en hausse de près de 80%

La facture alimentaire de l’Algérie en hausse de près de 80%

23 août 2011

A 1,58 milliard de dollars, en juillet, l’excédent commercial de l’Algérie est en hausse par rapport au même mois de 2010. Mais la machine à importer continue de progresser. L’importation des biens alimentaires a enregistré de fortes hausses le mois dernier. Les importations des produits alimentaires ont atteint 823 millions de dollars en juillet 2011 (contre 458 millions en juillet 2010), soit une progression de 79,69%. Les importations des biens d’équipements ont atteint pour leur part une (...)

Algérie : Nabors Industries condamnée, Petroceltic « déçu » par le débit d'Aïn Tsila
Entreprises étrangères dans les hydrocarbures

Algérie : Nabors Industries condamnée, Petroceltic « déçu » par le débit d’Aïn Tsila

4 août 2011

La compagnie Nabors Industries Ltd spécialisée dans le forage de puits gaziers a annoncé mardi dernier qu’elle était sous le coup d’une perte pouvant aller jusqu’à 31 millions de dollars, après qu’un tribunal algérien eut jugé que la compagnie avait violé la réglementation algérienne en matière de contrôle des changes. Une cour d’appel intermédiaire algérienne a confirmé un jugement de première instance qui établissait que Nabors avait violé l’obligation réglementaire selon laquelle les biens et services (...)

Le pétrole booste les exportations algériennes

Le pétrole booste les exportations algériennes

27 juin 2011

L’Algérie a réalisé un excédent commercial de 10,39 milliards de dollars (mds usd) durant les cinq premiers mois de l’année 2011 contre 8,20 mds usd, à la même période en 2010. Selon l’APS qui cite les douanes algériennes, durant la même période, les exportations de l’Algérie ont atteint 29,46 mds usd, contre 25,09 mds usd à la même période de l’année dernière, en hausse de 17,42%. Quant aux importations, elles se sont établies à 19,08 mds usd, contre 16,89 mds usd, enregistrant une hausse de 12,90%, précise la (...)

Algérie : L’excédent commercial en hausse de plus de 25%

26 avril 2011

L’excédent de la balance commerciale était en hausse de 25,64% au 1er trimestre de cette année. Selon les douanes algériennes citées par l’APS, celui-ci se situe à 4,24 milliards de dollars contre 3,37 milliards de dollars à la même période de l’année écoulée. Les exportations ont atteint 14,99 milliards de dollars durant cette période, contre 13,15 milliards de dollars au premier trimestre de 2010, en hausse de 13,96%, selon le Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (Cnis). Les (...)

Algérie : Une bonne année 2010 grâce à un bon prix du pétrole
Laksaci dresse le tableau de bord de l’économie nationale

Algérie : Une bonne année 2010 grâce à un bon prix du pétrole

9 avril 2011 3

Les communications du gouverneur de la Banque d’Algérie, M. Mohamed Laksaci, sur l’état des finances du pays se suivent et se ressemblent. Un tableau de bord qui tient à une seule variable : le prix du pétrole. En 2009, les chiffres étaient aussi moroses que le prix du pétrole. Situation inversée en 2010 où le pétrole a gagné en moyenne annuelle près de 20 dollars. L’année 2010 a été ainsi marquée par une hausse du prix du pétrole qui se traduit automatiquement par une amélioration de la position financière (...)

page suivante

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes