Accueil du site > Mots-clés > Alimentation & denrées > Viande

Viande

Pages 1 | 2 | 3

France : Le Ramadhan rapporte 400 millions d'euros

France : Le Ramadhan rapporte 400 millions d’euros

20 août 2011

Le chiffre d’affaires généré à l’occasion du Ramadhan par les dépenses de consommation des musulmans vivant en France, atteint environ 400 millions d’euros. Cette estimation a été avancée par l’agence française « Ecofine », spécialisée dans l’information économique et financière. Cette agence qui a réalisé, récemment, un sondage en France a conclu que « 71% des 5 millions de musulmans vivant en France, observent le ramadhan cette année ». « Les achats des musulmans qui observent le jeûne se sont multipliés par (...)

Algérie : Promesses pour un ramadhan pas trop cher

Algérie : Promesses pour un ramadhan pas trop cher

20 juillet 2011

Les prix des produits agricoles seront abordables durant le Ramadhan. Les fruits, les légumes, les viandes et les laitages seront largement disponibles durant ce mois sacré, a assuré hier, le directeur de la Régulation et du Développement des productions agricoles au ministère de l’Agriculture, Youcef Redjam Khodja. « Les produits largement consommés seront disponibles en quantités suffisantes », a affirmé ce responsable qui s’exprimait sur les ondes de la Chaîne 3. Les fruits et légumes de saison (...)

Selon les douanes

Algérie : La facture alimentaire explose

27 juin 2011

Les importations algériennes de produits alimentaires ont explosé en mai avec une hausse de près de 102%, la plus « importante » des cinq premiers mois de l’année 2011, selon des statistiques sur le commerce extérieur des douanes. Sur une année, les importations de produits alimentaires ont pratiquement franchi un seuil important : elles se sont établies en mai 2011 à 824 millions de dollars contre 408 millions de dollars en mai 2010, soit une hausse de 101,96%. En fait, ce sont les achats à (...)

Ramadhan 2011 en Algérie : Le stockage de viandes a commencé

Ramadhan 2011 en Algérie : Le stockage de viandes a commencé

25 avril 2011

« La production du blé dur sera bonne cette année, satisfaisante pour le blé tendre et difficile pour l’orge », tels sont les pronostics de Rachid Benaissa, ministre de l’Agriculture et du Développent rural, pour l’année céréalière 2011. Le ministre a précisé hier, lors de la 9ème session d’évaluation des contrats de performance, que la production céréalière peut être meilleure, notamment avec ces généreuses pluies qui se sont abattues ces derniers jours, notamment sur les régions agropastorales. Le ministre a (...)

Réalisation de complexes d'abattage en Algérie
Cinq entreprises étrangères intéressées

Réalisation de complexes d’abattage en Algérie

7 avril 2011 1

Cinq entreprises internationales ont soumissionné pour la réalisation de trois grands complexes d’abattage au niveau des Hauts Plateaux, a-t-on appris hier auprès de la société Alviar (Algérienne des viandes), filiale de la Société de gestion des participations des productions animales (SGP-Proda). Les soumissionnaires ont déposé au total 10 offres qui sont actuellement à l’étude par une commission d’ouverture des offres d’Alviar, avant l’attribution provisoire des marchés d’ici fin avril en cours, a (...)

Consommation

Algérie : Des augmentations de prix observées

7 mars 2011

Mis à part les prix du sucre et de l’huile de table qui ont connu une certaine stabilité depuis les mesures prises par l’Etat pour juguler la hausse qui a été à l’origine des émeutes de la fin décembre dernier, ceux des autres produits continuent leur fluctuation. C’est l’exemple de l’ensemble des produits dérivés des céréales qui ont connu une certaine hausse en raison de perturbations dans l’approvisionnement du marché. Même si un léger mieux a été observé depuis une semaine suite à une production (...)

Nestlé suspend la production des saucisses halal

Nestlé suspend la production des saucisses halal

2 février 2011 1

Face à la polémique suscitée au sein de la communauté musulmane de France, autour de traces d’ADN de porc retrouvées dans certains produits de large consommation certifiés halal, la firme Nestlé a décidé de suspendre la production de ses saucisses halal Herta. Cette décision fait suite à la publication d’un rapport d’analyses faisant état de traces de porc dans ces produits destinés à la consommation des musulmans. Selon le quotidien français le Figaro, Casino a déjà retiré ces produits de ses rayons. Le (...)

Algérie : L'Etat déboursera 30 milliards de DA
SUBVENTION DES PRIX DU SUCRE ET DE L’HUILE

Algérie : L’Etat déboursera 30 milliards de DA

11 janvier 2011 2

Les mmesures aannoncées ssamedi dernier ppar lle ggouvernement pour ssoutenir ppendant hhuit mois, dde jjanvier àà aaoût, les pprix ddu ssucre eet dde ll’huile de ttable, ccoûteraient àà ll’Etat quelque 330 mmilliards dde DDA (environ 3300 mmillions dd’euros), a iindiqué hhier uun rresponsable au mministère ddu CCommerce. « L’intervention immédiate de l’Etat pour faire baisser les prix du sucre et des huiles alimentaires déjà injectés dans le circuit commercial doit coûter environ 3 milliards de DA au (...)

Scènes de saccage et importants dégâts dans plusieurs villes de l'Est du pays

Scènes de saccage et importants dégâts dans plusieurs villes de l’Est du pays

7 janvier 2011

Plusieurs édifices d’intérêt public ont été saccagés par des jeunes dans la nuit de jeudi à vendredi, dans plusieurs villes de l’est du pays, en signe de protestation contre la cherté de la vie. Scandant des slogans "contre les augmentations des prix des denrées et le chômage", les manifestants s’en sont surtout pris aux sièges d’institutions publiques, à l’exemple des sièges communaux, banques et bureaux de poste après avoir bloqué de nombreux accès à l’aide de pneumatiques en feu. A Ras El Oued, deuxième (...)

Algérie : La traîtrise des prix
Légumes secs, huile, sucre...

Algérie : La traîtrise des prix

22 novembre 2010

« On mangera des haricots secs ou des lentilles ». Une phrase qui revenait dans la bouche des pères de famille qui ne travaillaient pas ou qui touchaient un salaire trop bas pour prétendre à autre chose. C’était quand les haricots secs, les lentilles et autres fèves sèches étaient considérés comme l’aliment du pauvre et qu’ils ne coûtaient jamais plus de 50 dinars le kilogramme. Mais depuis plus de deux années maintenant, ces légumes secs ont vu leurs prix augmenter tellement que beaucoup affirment qu’ils (...)

page suivante

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes