Accueil du site > Mots-clés > Etablissements, Organisation & Groupe > FAF

FAF

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5

FAF : Raouraoua candidat à sa propre succession

FAF : Raouraoua candidat à sa propre succession

12 décembre 2012

L’actuel président de la FAF, Mohamed Raouraoua, prépare son deuxième mandat consécutif à la tête de l’instance du football algérien, dont l’assemblée générale élective est prévue en mars 2013, au plus tard. Le dernier délai pour le dépôt des candidatures est fixé au 7 février 2013, soit dans deux mois. Toutefois, une des pièces du dossier exigé des candidats porte à équivoque dans la mesure où il s’agit d’une condition pouvant s’apparenter à un moyen de barrer la route aux nouveaux postulants. Elle consiste en (...)

Dissolution des académies et les sélections de jeunes sans entraîneur
La FAF toujours sans DTN

Dissolution des académies et les sélections de jeunes sans entraîneur

21 septembre 2011

La formation dans le football algérien demeure un discours creux et vide développé par les responsables de la balle ronde quand on sait que la FAF est toujours dépourvue d’une Direction technique nationale (DTN) structurée. Plus grave encore, les académies mises en place, il y a près de quatre ans, ont été dissoutes alors que les sélections des moins de 17 ans et 20 ans sont sans entraîneurs. La DTN, qui est la colonne vertébrale d’une fédération de football, devrait mettre en place une stratégie de (...)

Equipe nationale : Raouraoua promet un entraîneur de renommée mondiale

Equipe nationale : Raouraoua promet un entraîneur de renommée mondiale

11 juin 2011

L’équipe nationale aura un en traîneur de renommée mondia le qui sera engagé le mois prochain. Il coachera l’équipe lors du prochain match amical, prévu le 10 août 2011, contre un adversaire à déterminer. La décision a été prise lors du dernier bureau fédéral, sachant que c’est le président de la FAF qui a toujours décidé du recrutement de l’entraîneur national. Il faut relever que l’option d’un entraîneur étranger a été retenue par les plus hautes autorités de l’Etat après le départ de Rabah Saâdane. Le (...)

Les échecs footballistiques à l'algérienne

Les échecs footballistiques à l’algérienne

9 juin 2011

Tous les indices affichés par la presse nationale semblaient favorables à une envolée spectaculaire des 11 rentrants de « l’équipe nationale » et à une réappropriation souhaitée en ces temps de disettes politiques d’un espoir même circulaire. Car, le football est au politique ce qu’est la quadrature est au ballon. Il s’agit du cercle, de son diamètre, de ses rayons et de ses circonférences. C’est une question d’arithmétique moderne pour ne pas l’étendre aux mathématiques appliquées. Chacun trouve son (...)

Algérie : trouver un sélectionneur pour l'EN

Algérie : trouver un sélectionneur pour l’EN

9 juin 2011

La fédération algérienne de football va lancer un appel à can didature pour trouver un nouveau sélectionneur, pour succéder à Abdelhak Benchikha, démissionnaire à l’issue de la défaite concédée face au Maroc. Cette décision a été prise à l’issue de la réunion du Bureau fédéral de la FAF, élargi aux présidents des ligues régionales, tenue hier au Centre national technique à Sidi Moussa, sous la présidence de Mohamed Raouraoua, président de la FAF. A l’issue de sa défaite face au Maroc, l’Algérie a sérieusement (...)

Après le match Maroc - Algérie : Saâdane s'en prend à Raouraoua

Après le match Maroc - Algérie : Saâdane s’en prend à Raouraoua

7 juin 2011 13

L’ancien sélectionneur na-tional, Rabah Saâdane, sort de son mutisme et demande à « ceux qui ont ramené Benchikha de partir ». Il a estimé que « Benchikha ne devrait pas assumer en solo la défaite. La responsabilité incombe à ceux qui sont derrière sa désignation ». Saâdane a affirmé qu’ils ont « démoli tout ce que nous avions entamé et bâti pendant les trois dernières années. Tout a été détruit et il sera difficile de rebâtir l’équipe à laquelle nous aspirions à l’époque ». Pour Saâdane, « il est temps qu’ils (...)

Procès : membres du BF de la FAF-Hannachi
Report au 27 février

Procès : membres du BF de la FAF-Hannachi

7 février 2011

Le procès opposant six membres du bureau fédéral au président de la JS Kabylie, Mohand Cherif Hannachi a été reporté au 27 février prochain. Ce procès devait avoir lieu hier, mais les plaignants ne se sont présentés au tribunal de Sidi M’Hamed (Alger). C’est à la demande de l’avocat du président de la JSK que le procès a été renvoyé. Dans l’autre affaire opposant Hannachi au président de la FAF, Mohamed Raouraoua, le procès qui devait avoir lieu la semaine dernière, a été également reporté au 20 de ce mois, en (...)

Algérie : Polémique à propos de la domiciliation de l'EN

Algérie : Polémique à propos de la domiciliation de l’EN

22 janvier 2011

Ce qui arrive à l’équipe nationale, sans entraîneur attitré, et toujours à la recherche d’un stade pour sa domiciliation, reflète les relations en dents de scie entre la FAF et le MJS. Dans toute cette cacophonie, c’est certainement l’équipe nationale qui risque d’en pâtir. La polémique sur le stade, où l’équipe nationale devrait accueillir ses homologues de Tunisie (amical, février) et du Maroc (CAN-2012, mars), s’aggrave à mesure que les échéances approchent. L’entraîneur national Abdelhak Benchikha est (...)

FAF - Nedjma : Renouvellement du contrat pour un montant de 740 millions

FAF - Nedjma : Renouvellement du contrat pour un montant de 740 millions

7 décembre 2010

Un contrat de partenariat de trois ans d’un montant de 740 millions de dinars (74 milliards de centimes) a été signé hier entre la FAF et l’opérateur de la téléphonie mobile Nedjma. Il s’agit en fait du renouvellement du contrat liant les deux parties depuis mars 2009. Le contrat a été signé côté FAF par le président de la Fédération, Mohamed Raouraoua, et côté Nedjma, par son directeur général, Joseph Ged. Ce partenariat concerne les équipes nationales, la campagne pour la qualification à la CAN des éditions (...)

JSK : Hannachi se retire du club

JSK : Hannachi se retire du club

24 novembre 2010

Le président de la JS Kabylie, Moh Chérif Hannachi, était hors de lui à la fin du match retard du championnat de Ligue 1, JS Kabylie - CR Belouizdad, joué mardi après-midi et qui s’est achevé sur le score d’un but partout. Pour le premier responsable du club kabyle, il n’y a pas de doute, l’arbitre de la rencontre est l’unique responsable du nouveau semi-échec de son équipe. « L’arbitre est venu pour casser la JSK », dira-t-il notamment. Ce deuxième nul à domicile après celui de l’ASO Chlef, relègue le (...)

page suivante

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes