Accueil du site > Mots-clés > Pays & régions > Iran

Iran

La première victime de l'affaire WikiLeaks

La première victime de l’affaire WikiLeaks

30 novembre 2010 2

WikiLeaks, une opération anti-américaine ? C’est à vérifier. Car sans crier au complot, il faut bien admettre que les pays arabes sont la première victime de l’affaire WikiLeaks. Ce sont les Etats-Unis qui étaient visés, mais ce sont les pays ara bes qui ont trinqué. Ainsi pourrait être résumé le résultat de la publication de documents diplomatiques américains par le site internet Wiki- Leaks. Car si l’Amérique s’en sort plutôt bien de cette épreuve, du moins pendant cette première semaine, il n’en est pas (...)

La gratitude de Téhéran

Soutien de l’Algérie au programme de nucléaire civil iranien

23 novembre 2010

Le premier vice-président iranien, Mohammad-Reza Rahimi, a salué lors, de son entretien dimanche soir avec le Premier ministre Ahmed Ouyahia, les positions du gouvernement algérien à Téhéran concernant les activités nucléaires pacifiques, ajoutant que la République islamique d’Iran sera constamment aux côtés de l’Algérie au sein de la communauté internationale. Mohammad-Reza Rahimi a souligné qu’ »il n’y a pas d’obstacle à la coopération entre Téhéran et Alger ». Il a également appelé à la nécessité (...)

Iran - Algérie : Une « médiation » algérienne dans le dossier nucléaire

Iran - Algérie : Une « médiation » algérienne dans le dossier nucléaire

21 novembre 2010 1

Les travaux de la première session de la Haute commission mixte algéro-iranienne ont débuté hier à Téhéran sous la présidence du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, et du Premier vice-président iranien, Mohamed Redha Rahimi. En marge de ces travaux, il est fort possible que soit évoqué, en partie à l’instigation de la « perfide Albion », le dossier du nucléaire iranien et les pressions occidentales qu’il suscite. Le voyage du Premier ministre Ahmed Ouyahia à Téhéran, pour présider et représenter l’Algérie (...)

Algérie - Grande-Bretagne : Vers la création du comité bilatéral pour la lutte antiterroriste

14 novembre 2010

La Grande-Bretagne et l’Algérie vont accroître leur coopération en matière sécuritaire par, notamment, la création d’un comité bilatéral de lutte antiterroriste, a déclaré à Alger le haut responsable de la diplomatie britannique, Alistair Burt. Dans un communiqué de l’ambassade britannique à Alger, la "création récente du comité bilatéral pour la lutte antiterroriste" a été annoncée. Il s’agit d’un outil de travail qui "permettra à la Grande-Bretagne et à l’Algérie d’œuvrer sur le partage du renseignement et de (...)

L’Algérie et l’Iran envisageraient un accord de libre-échange

23 août 2010 3

Un accord de libre-échange entre l’Algérie et l’Iran dans un proche avenir ? Il en a été question dimanche à Téhéran lors d’une rencontre entre le ministre iranien du Commerce Mehdi Qazanfari et l’ambassadeur d’Algérie en Iran, M. Soufiane Mimouni. L’information rapportée par la Fars News Agency (FNA) reste imprécise et évoque un cadre plus général d’un accord de libre-échange entre l’Iran et les pays « africains musulmans ». Le ministre du Commerce iranien s’est fait par contre plus précis sur le souhait de (...)

UE - Iran : En attendant la guerre ?

UE - Iran : En attendant la guerre ?

26 juillet 2010

Longtemps hésitante, parfois divisée sur sa stratégie diplomatique envers l’Iran, l’UE unanime vient de décider de sanctions exceptionnelles envers le régime d’Ahmadinejad. C’est ainsi que tout avait commencé pour… l’Irak de Saddam Hussein. Réunis hier à Bruxelles, les 27 ministres des Affaires étrangères de l’UE ont adopté une série de sanctions économiques, commerciales et politiques exceptionnelles à l’encontre de l’Iran, et applicables dès aujourd’hui mardi 27 juillet. Le niveau de ces sanctions étonne (...)

Nucléaire iranien, reprise du dialogue ou écran de fumée ?

16 juillet 2010

Dans une lettre adressée au négociateur iranien Saïd Jalili et rendue publique mercredi dernier, la chef de la diplomatie européenne, qui représente les six grandes puissances impliquées dans le dossier du nucléaire iranien, a estimé, malgré les crispations provoquées en Iran par le vote le 9 juillet au Conseil de sécurité de l’ONU d’un quatrième train de sanctions financières et militaires, que « les conditions étaient à présent réunies pour une reprise du dialogue » entre les six et l’Iran, qu’elle (...)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes