Accueil du site > Mots-clés > Animaux > Thon rouge

Thon rouge

Le consulat de France a refusé le visa à deux cadres du ministère
Le ministre de la Pêche persiste et signe

Le consulat de France a refusé le visa à deux cadres du ministère

16 décembre 2010 2

Le ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques, Abdallah Khanafou, a répondu, hier, à la déclaration de l’ambassade de France à Alger qui avait réfuté avoir opposé des refus des visas pour deux cadres de son ministère. Ces deux cadres devaient participer à une réunion qui s’est tenue du 17 au 27 novembre à Paris de la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (ICCAT). « Le consulat français a bel et bien refusé d’accorder des visas à deux de nos cadres. Nous avons (...)

Pêche au thon : L'Algérie a perdu son quota faute de… visas

Pêche au thon : L’Algérie a perdu son quota faute de… visas

11 décembre 2010 2

A la dernière réunion en France de la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (17ème CICTA), l’Algérie a été dépouillée de la plus grande partie de son quota de pêche au thon. Environ deux semaines après cet échec, le ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques a fourni ses explications. D’ abord, le ministre Abdadllah Khanafou a annoncé avoir revendiqué auprès de la CICTA son quota annuel de pêche de thon rouge pour l’année 2011, soit 680 tonnes. S’exprimant en (...)

Pêche au thon : Tripoli réclame le quota de l'Algérie

Pêche au thon : Tripoli réclame le quota de l’Algérie

28 novembre 2010

Les 48 pays membres de la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (la CICTA) ont adopté samedi 27 novembre une limite de la pêche au thon rouge en Méditerranée à 12.900 tonnes en 2011, contre 13.500 t en 2010. A cette réunion qui s’est tenue à huis clos, Tripoli aurait réclamé le quota de l’Algérie. C’est l’information qui a filtré de cette rencontre stratégique pour les pêcheurs de thon en Méditerranée, ce poisson très prisé par les Japonais et dont l’espèce est menacée (...)

Un à trois ans de prison dans l'affaire du thon rouge
Annaba

Un à trois ans de prison dans l’affaire du thon rouge

15 juillet 2010

Des peines allant de 1 à 3 ans de prison ferme ont été prononcées, mercredi, par le président de la section pénale près la cour d ‘appel de Annaba dans l‘affaire de pêche et de transbordement illicites de 210 tonnes de thon rouge dans les eaux territoriales algériennes. Une condamnation de 3 ans de prison ferme a été infligée à un armateur mis en cause dans cette affaire, tandis que 7 autres coaccusés, en l‘occurrence cinq ressortissants turcs, le secrétaire général du ministère de la Pêche et des (...)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes