Accueil du site > Mots-clés > Economie & co > Corruption

Corruption

Pages 1 | 2

Renseignement financier

Algérie : Plus de 5.400 soupçons de blanchiment d’argent

30 octobre 2012

Entre 2005 et 2011, les institutions bancaires algériennes ont transmis à la Cellule de traitement du renseignement financier (CTRF) pas moins de 5.454 déclarations de soupçon - dont 2.567 pour la seule année 2011 - autour d’opérations financières inhabituelles. C’est ce que Hibouche Abdennour, directeur de la CTRF, a annoncé hier sur les ondes de la radio nationale, sans toutefois préciser le nombre de dossiers qui ont été transmis à la Justice : « Notre cellule doit enquêter sur les déclarations qui (...)

Lutte contre la corruption et l’émancipation des femmes en Algérie

10 avril 2011

Le département d’Etat américain a relevé que l’Algérie avait réalisé des progrès dans la lutte contre la corruption et dans l’émancipation des femmes. Dans son rapport mondial 2010 sur les droits de l’homme, publié vendredi, le département d’Etat soutient qu’en matière de lutte contre la corruption, « la loi algérienne, qui prévoit des sanctions pénales de deux à 10 ans de prison pour corruption, était appliquée d’une manière plus efficace en comparaison avec les années précédentes », selon une dépêche APS. (...)

Blida

De faux permis de conduire pour 42.000 DA

14 mars 2011

Tout a commencé par des informations parvenues à la Sûreté de daïra d’Ouled Yaiche, dans la wilaya de Blida, faisant état d’un individu qui fournissait des permis de conduire falsifiés à ceux qui en réclamaient. Cette personne demandait à ces « clients » de lui remettre un dossier pour la pure forme et la somme de 42.000 DA et qu’elle s’occuperait du reste. Une enquête fut alors déclenchée qui aboutit rapidement à l’identification du mis en cause, il s’agit se RM âgé de 31 ans. En date du 7 mars courant, une (...)

Algérie : 36 missions de contrôle de l’IGF en deux ans

27 janvier 2011

L’Inspection générale des finances (IGF) a effectué 36 missions de contrôle, au niveau du secteur économique, durant les deux dernières années, a indiqué hier à Alger, le ministre des Finances, M. Karim Djoudi. M. Djoudi qui intervenait à l’ouverture des 57èmes assises des cadres et inspecteurs de l’IGF, en présence de membres du gouvernement et du chef de l’Inspection, M. Djahdou Mohamed, n’a pas donné plus de détails sur le contenu et les conclusions de ces missions. Il a expliqué que cette « (...)

Algérie : Génération sacrifiée, génération révoltée

27 janvier 2011

Quand les historiens se pencheront sur les cinquante années d’indépendance de notre pays, que retiendront-ils ? Des drames, des souffrances et beaucoup de misère derrière une façade démocratique lézardée. Des gourous politiques autoproclamés ont réussi à inoculer la désespérance à une jeunesse vigoureuse et pleine de vitalité. Aujourd’hui, cette dernière se révolte et on aurait tort de ne pas prendre ces colères au sérieux. Du terrorisme, de la harga, de la drogue, de la prison et des flammes, les jeunes (...)

Algérie :La fin de la « ch'kara » n'est pas pour demain
Paiements au-delà de 500.000 dinars par chèques ou virements bancaires

Algérie :La fin de la « ch’kara » n’est pas pour demain

5 janvier 2011

Théoriquement à partir du 1er avril prochain, ce n’est pas un « poisson d’avril », tous les paiements au-delà de 500.000 dinars devront se faire par chèques ou virements bancaires. La mesure du gouvernement de M. Ahmed Ouyahia a été décidée au mois de juillet dernier, dans le sillage de l’élaboration de la loi de finances complémentaire 2010, pour lutter notamment contre le blanchiment d’argent, les transactions illicites et améliorer la bancarisation. Mais, à moins de trois mois de l’entrée en vigueur de (...)

Prestation de serment aujourd’hui

Algérie : L’organe de lutte contre la corruption entre en scène

4 janvier 2011 1

Le président et les membres de l’Organe national de prévention et de lutte contre la corruption prêteront serment aujourd’hui, lors d’une cérémonie officielle prévue à la cour d’Alger, selon un communiqué du procureur général près la cour d’Alger. Le décret présidentiel portant nomination du président et des membres de cet organe a été publié le mois dernier sur le journal officiel. Il a fallu quatre années pour que cet organe, prévu par la Convention des Nations unies, puisse connaître ses dirigeants suite à (...)

2010 : le Maghreb virtuel dans l’année WikiLeaks

28 décembre 2010

La Tunisie, le meilleur élève du Maghreb pour les institutions financières internationales termine l’année par une mauvaise note donnée par ses propres jeunes sous forme d’émeutes. Un retour au réel que les chiffres, si jolis, ont tendance à masquer. Cela donne une idée du bilan du Maghreb virtuel dans l’année Wikileaks. 2010, les performances économiques des cinq pays du Maghreb restent contrastées, la Libye et l’Algérie, forts de leurs exportations pétrolières, affichent des performances correctes mais (...)

Algérie : L'ancien P-DG par intérim de Sonatrach écroué
Passations de marchés de gré à gré

Algérie : L’ancien P-DG par intérim de Sonatrach écroué

22 décembre 2010

La compagnie pétrolière nationale Sonatrach vient d’être éclaboussée par un autre scandale. Six hauts responsables, dont le n°2 du groupe, Feghouli Abdelhafid, sont impliqués dans cette grosse affaire dont l’enquête préliminaire a été diligentée par la SM. Le vice-président du groupe Sonatrach, qui a occupé transitoirement le poste du P-DG du groupe par intérim, suite à l’inculpation de Mohamed Meziane, en janvier 2010, et qui cumulait jusque- là les fonctions de P-DG de Sonatrach- Aval et de DG de Tassili (...)

La Banque d'Algérie et le gonflement de la dette à court terme
Un effet pervers du Credoc ?

La Banque d’Algérie et le gonflement de la dette à court terme

21 décembre 2010

Le gonflement de la dette à court terme est-il un effet pervers du crédit documentaire ? Une instruction de la Banque d’Algérie s’inquiète de cette tendance qui serait imputable aux crédits documentaires à paiements différés. Sur le fond, les experts confirment que le Credoc permet de réduire le nombre des importateurs mais pas les importations. Il est coûteux et inadapté aux objectifs recherchés. Dans une instruction numéro 269 datée du 9 décembre 2010 adressée aux banques et établissements financiers, (...)

page suivante

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes