Accueil du site > Mots-clés > Pays & régions > Etats-Unis

Etats-Unis

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

Algérie è USA : Kerry, les affaires et le sécuritaire

Algérie è USA : Kerry, les affaires et le sécuritaire

29 octobre 2013

A quelques jours de la visite du secrétaire d’Etat américain, John Kerry, en Algérie, une délégation d’hommes d’affaires des USA est à Alger depuis hier pour négocier le dernier virage avant la réalisation du pôle pharmaco-biotechnologique de Sidi-Abdallah, à l’ouest d’Alger, le quatrième du genre dans le monde, après ceux de Boston (Etats-Unis), Singapour et Dublin en Irlande du Nord. « Le pôle pharmaco-biotechnologique qui sera implanté dans la nouvelle ville de Sidi- Abdallah, et dont le Centre de génie (...)

Le G20 refuse de cautionner la guerre

Le G20 refuse de cautionner la guerre

7 septembre 2013

Le G20 de Saint-Pétersbourg n’a pas servi de tremplin aux bellicistes occidentaux pour prétendre parler au nom de la « communauté internationale » pour justifier des actions militaires contre la Syrie. Vladimir Poutine, président de la Russie, qui accueillait ce G20, est demeuré intraitable. Il pouvait compter sur le soutien des pays émergents participants à ce G20. Dès jeudi, c’est par un message sur twitter que chef du gouvernement italien, Enrico Letta -dont le pays ne veut pas sortir du cadre de (...)

Comment les Américains voient le rôle de l'Algérie au Mali ?
Un sécuritaire US évoque sa « connaissance unique » des groupes terroristes

Comment les Américains voient le rôle de l’Algérie au Mali ?

31 octobre 2012

Les choses semblent « bouger » dans la position de l’Algérie. Des experts algériens ont participé à une réunion de préparatifs à l’action armée au nord du Mali. Une évolution ouvertement souhaitée par les Américains au cours du briefing donné à la presse dans l’avion qui conduisait Mme Clinton à Alger. L’Algérie et les Etats-Unis vont poursuivre le dialogue stratégique entamé le 19 octobre dernier, a indiqué, hier, l’assistante de la secrétaire d’Etat américaine pour les Affaires du Proche-Orient, Mme Anne (...)

Algérie - Etats-Unis : Eviter les débordements

31 octobre 2012

La visite éclair de la secrétaire d’Etat américaine à Alger rappelle, si besoin est, que l’Algérie garantit d’importants intérêts aux Etats-Unis qu’ils se doivent de préserver aujourd’hui en tempérant les emportements des Européens en faveur d’une guerre dans la région. Les Américains ne semblent pas enclins, pour l’instant, à défendre et à accepter une option militaire dans le Nord-Mali comme recherché par la France. Les quelques heures qu’Hillary Clinton a passé lundi dernier à Alger ont été selon des (...)

Passage furtif de Clinton à Alger

Passage furtif de Clinton à Alger

30 octobre 2012

C’est un passage très discret, sans point de presse, qu’a effectué la secrétaire d’Etat US, Mme Hillary Clinton, en Algérie où elle a été reçue notamment par le Président Abdelaziz Bouteflika. La situation au Mali et le problème posé par les groupes djihadistes ont été au coeur des discussions. L’intervention militaire au nord du Mali sous la couverture de la Cédéao, son timing et les conditions à réunir devraient avoir été au menu des discussions. Mais il serait difficile de tirer des conclusions (...)

L'intervention au nord du Mali se décide à New York

L’intervention au nord du Mali se décide à New York

27 septembre 2012

L’intervention militaire au nord du Mali est en marche. Au niveau de l’Onu, les pays de la Cédéao font le forcing pour obtenir l’aval du Conseil de sécurité. Ils sont soutenus par la France, dont le président a appelé de New York à une « action urgente ». Les groupes djihadistes qui tiennent les villes disent se préparer à la guerre. Tout en rejetant l’idée d’être en « première ligne » dans la reconquête du nord du Mali, la France est très active pour obtenir l’aval du Conseil de sécurité à une intervention (...)

Attaque de Benghazi

La Libye accuse des éléments venus d’Algérie et du Mali !

17 septembre 2012 3

C’est la « main de l’étranger » version officielle libyenne. Des « éléments venus d’Algérie et du Mali » seraient responsables de l’attaque contre le consulat de Benghazi affirme un officiel. Les Libyens n’y sont pour rien ! Trop facile dans un pays où les groupes, surarmés, grenouillent. Le nouveau pouvoir libyen, embarrassé par la violente at taque du 11 septembre qui a causé à Benghazi, la mort de l’ambassadeur Christopher Stevens et de trois autres fonctionnaires américains, s’est empressé de lancer des (...)

Washington montre les muscles et avertit les régimes arabes
Hillary Clinton dénonce la « tyrannie des foules »

Washington montre les muscles et avertit les régimes arabes

16 septembre 2012

Après un vendredi antiaméricain qui a fait au moins huit morts, dont quatre dans la seule Tunisie, les Etats-Unis ont décidé de déployer des troupes dans 17 ou 18 endroits du monde islamique au « même moment » Washington tance les gouvernements du « printemps arabe » et se veut ferme face à la « tyrannie des foules ». C’est le ministre américain de la Défense, Leon Panetta, qui a annoncé cette réponse aux manifestations antiaméricaines qui traversent, depuis le 11 septembre, le monde musulman à la suite de (...)

Washington et les régimes arabes tentent d’éteindre le feu

Un vendredi antiaméricain dans le monde musulman

15 septembre 2012

L’onde de la colère provoquée par la diffusion d’extrait d’un film insultant pour le prophète n’a pas baissé. La journée de la grande prière du vendredi a été l’occasion de nombreuses manifestations ciblant de manière générale les représentations diplomates occidentales. Les Etats-Unis qui ont envoyé deux bâtiments aux larges de côtes libyennes se disent convaincus que l’attaque qui a causé la mort, à Benghazi, de leur ambassadeur et de trois autres fonctionnaires a été planifiée par Al-Qaïda et n’est pas le (...)

Algérie - USA : Visas pour « coupables d'émigration »

Algérie - USA : Visas pour « coupables d’émigration »

6 juin 2012 2

Le Consulat américain, à Alger, a délivré, l’année dernière, 5500 visas sur les 8000 demandes qui lui ont été adressées. La Consule en poste fait savoir en outre, qu’elle a reçu quatre demandes d’asile politique. Quatre demandes d’asile politique ont été aussi in troduites l’année dernière, selon la consule américaine, par des familles dont une femme qui a déclaré que son mari a été assassiné durant les années 90. « Sa demande a tardé pour aboutir parce qu’il fallait qu’on fasse des investigations, » a expliqué (...)

page suivante

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes