Accueil du site > Mots-clés > Economie & co > Economie

Economie

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

DSK : La bénédiction de l’Algérie c’est sa jeunesse

4 novembre 2010

Dominique Strauss-Kahn, dans son analyse sur le statut de l’économie algérienne, a insisté sur l’importance qu’il faut accorder à la jeunesse. « C’est un grand atout pour l’avenir mais c’est aussi une question très aiguë de lui trouver des emplois », a-t-il souligné, d’où l’urgence de développer le secteur privé. Selon Dominique Strauss-Kahn, qui est depuis hier en visite à Alger, le problème principal de l’Algérie est qu’elle « vit trop sur des ressources publiques venues des hydrocarbures, elle doit arriver (...)

Le néo-patriotisme économique déclasse l'Algérie
Liberté économique dans le monde arabe

Le néo-patriotisme économique déclasse l’Algérie

2 novembre 2010

L’Institut anglosaxon Fraser et la Fondation allemande Friederich Naumann ont établi un classement de la liberté économique dans le monde arabe en 2010. Sur les 16 pays arabes ci blés, l’Algérie vient en der nière position. Bahreïn a été classé premier dans le monde arabe de cet « Index of Economic Freedom » pour l’année en cours, 2010 tandis que l’Algérie est venue à la dernière place. Le rapport annuel de l’indice de liberté économique, publié hier par l’Institut « Fraser » et « Friedrich Neumann » Economic (...)

Projet de loi de finances 2011

Algérie : Les députés s’inquiètent du déficit budgétaire

2 novembre 2010

Le projet de loi de finances pour l’année fiscale 2011 comporte, comme en 2010, un important déficit budgétaire. C’est, en fait, la grande caractéristique de ce projet de loi de finances, et les députés n’ont pas raté l’occasion d’épingler le gouvernement sur ce dossier. Présenté hier mardi devant l’APN, ce texte prévoit une augmentation du déficit budgétaire, qui avoisine les 30,5% du produit intérieur brut après les 32% de la LFC2010, ce qui est énorme. La commission finances et budget de l’APN a élaboré (...)

Sous peine de résiliation, d’amendes ou d’inscription sur une liste noire

Partenariat obligé des soumissionnaires étrangers avec des nationaux

29 octobre 2010

Annoncée par la loi de finances complémentaire 2010, l’obligation imposée aux soumissionnaires étrangers aux appels d’offres internationaux d’investir dans le cadre d’un partenariat avec des opérateurs nationaux est désormais traduite dans le nouveau code des marchés publics. L’article 24 du nouveau code, paru dans le dernier Journal officiel dispose que les cahiers des charges des appels d’offres internationaux « doivent prévoir l’obligation, pour les soumissionnaires étrangers, d’investir dans le (...)

Transparency International : L’Algérie à la 105e place

26 octobre 2010

L’Algérie se classe à la 105e place sur 178 pays notés dans le rapport 2010 de Transparency International sur l’indice de perception de la corruption, rendu public hier à Berlin, avec un constat global que les trois quarts des Etats de la planète sont perçus comme gravement corrompus. Formellement, l’Algérie « progresse » et gagne six places par rapport à 2009 où elle se classait à la 111e place sur 180 pays classés. Il faut rappeler que le classement de 2009 était une forte régression par rapport à (...)

Lutte contre la hausse des prix en Algérie
L’échec d’une politique

Lutte contre la hausse des prix en Algérie

25 octobre 2010

Rien ne semble venir à bout de la cherté de nos marchés. Même le dispositif Syrpalac, mis en place à cet effet en juillet 2008, n’a pas donné les résultats escomptés. Comment aurait-il pu en être autrement puisque ce système met le marché sous l’autorité des propriétaires des stocks, qui décident des quantités à écouler sans le moindre contrôle des pouvoirs publics ? Mais malgré l’échec de ce système, le ministère de l’Agriculture décide de le reconduire. Une situation qui n’a aucun lien avec la saison de la (...)

Le FMI évalue la performance de l'Algérie
Indicateurs positifs, un point gris et une croissance insuffisante

Le FMI évalue la performance de l’Algérie

24 octobre 2010

Mis à part un solde budgétaire qui reste négatif, l’appréciation du FMI à l’égard de l’Algérie, comme pour la plupart des pays pétroliers, est positive. Dans un rapport rendu public sur son site Internet sur les perspectives économiques de la région Moyen- Orient et d’Afrique du Nord (MENA), le FMI note que, globalement, la région connaît une reprise « relativement robuste » en raison de la hausse des prix pétroliers et des politiques budgétaires. L’Algérie fait partie des pays de la région où « l’activité (...)

Algérie n'est pas un marché pour quelques pays européens
Sellal à Washington

Algérie n’est pas un marché pour quelques pays européens

24 octobre 2010

Le ministre des Ressources en eau, M. Abdelmalek Sellal, a indiqué jeudi soir à Washington que l’Algérie avait besoin du savoir- faire et des équipements des sociétés américaines et qu’elle n’était pas un marché pour quelques pays européens. M.Sellal a, lors d’une rencontre organisée par le Conseil d’affaires algéro-américain (USABC) et l’ambassade d’Algérie à Washington, expliqué le contexte économique actuel de l’Algérie et ce qui est attendu des investisseurs étrangers. Usant de son franc-parler habituel (...)

Faites comme les Chinois

Un expert à des investisseurs s’intéressant à l’Algérie

23 octobre 2010

La réussite des investisseurs chinois dans différents domaines en Algérie, en dépit de l’obstacle de la langue et de la bureaucratie, devient un exemple à suivre. Des hommes d’affaires britanniques ont exprimé un « réel intérêt » pour le secteur Ressources en eau en Algérie, lors d’une rencontre organisée, hier, à Londres par l’organisme britannique du Développement du commerce et de l’investissement (UKTI). Les managers de sociétés britanniques de renommée mondiale exerçant dans le domaine, ont pris part à (...)

Algérie - France : Réunion de chefs d’entreprises le 8 novembre

23 octobre 2010

La prochaine rencontre du Conseil des chefs d’entreprises France-Algérie se tiendra le 8 novembre, a annoncé le Medef international (patronat français) sur son site internet. Cette rencontre, organisée autour de M. Xavier Driencourt, ambassadeur de France en Algérie, de M. Marc Bouteiller, chef de service économique à Alger, et d’entreprises implantées dans ce pays, sera l’occasion de faire le point sur l’état de la relation bilatérale, un an après la visite en Algérie de Laurence Parisot, présidente (...)

page précédente | page suivante

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes