Accueil du site > Mots-clés > Economie & co > Economie

Economie

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Intérêt des Britanniques pour le marché algérien
MME SUSAN HAIRD L’A RÉITÉRÉ HIER

Intérêt des Britanniques pour le marché algérien

24 novembre 2010

Le marché algérien qui commence à peine à s’ouvrir, offre de nombreuses opportunités aux compagnies britanniques dans des secteurs clés de l’économie, estime Susan Haird, directrice générale adjointe de l’agence gouvernementale britannique de développement du commerce extérieur et de l’investissement, l’UK Trade & Investment (UKTI). Dans une déclaration à l’APS, Mme Haird considère que son pays est aujourd’hui l’un des plus grands investisseurs en Algérie avec un montant de 1,4 milliard de livres sterling (...)

Algérie - France : Les relations économiques sont excellentes
Hervé de Charrette

Algérie - France : Les relations économiques sont excellentes

22 novembre 2010

Les relations économiques entre la France et l’Algérie sont « bonnes, voire excellentes », a affirmé lundi le président de la Chambre de commerce franco-arabe (CCFA), Hervé de Charrette, annonçant qu’un projet de partenariat entre les Chambres des deux pays sera proposé « dans les prochaines semaines à la partie algérienne ». « Les relations économiques franco-algériennes sont bonnes, voire excellentes. Mais j’estime que nos amis algériens ont raison lorsqu’ils relèvent qu’il y a trop de commerce et peu (...)

Algérie : Les importations en chute libre

Algérie : Les importations en chute libre

17 novembre 2010

Les importations de l’Algérie sont en chute libre depuis le début de l’année. Selon des chiffres de l’Office national des statistiques (ONS), l’indice des prix à l’importation de marchandises de l’Algérie a enregistré une baisse de 3,3% au cours du premier semestre 2010 par rapport à la même période en 2009. Mais, tempère l’ONS, l’évolution de l’indice de valeur unitaire (IVU) à l’importation en glissement annuel n’a pas touché tous les groupes des importations. Les coupes drastiques dans les importations, (...)

Algérie : Feu vert pour la loi de finances 2011

14 novembre 2010 2

L’Assemblée populaire nationale (APN) a adopté hier, le texte de la loi de finances 2011, un texte qui propose plusieurs mesures visant essentiellement l’encouragement de l’investissement à travers l’introduction d’exonérations et d’abattements fiscaux, au profit de différentes branches de l’économie nationale. La LF 2011 compte également exonérer de l’IRG (Impôt sur le revenu global) et de l’IBS (Impôt sur le bénéfice des sociétés), les activités portant sur le lait cru dans la perspective de renforcer (...)

Algérie : Baisse de 25% des investissements étrangers
Pour les 9 premiers mois de l’année

Algérie : Baisse de 25% des investissements étrangers

10 novembre 2010

Selon l’observatoire méditerranéen « Anima- Mipo », les investissements directs étrangers (IDE) ont sensiblement baissé en Algérie au cours des neuf premiers mois de cette année. Cette tendance à la baisse est relevée aussi au Maghreb tandis qu’au Machrek, il constate une légère progression. « Anima Investment Network » est une plateforme multi-pays de développement économique de la Méditerranée. C’est un réseau qui réunit plus de 80 agences gouvernementales. Il dispose d’un certain nombre de services avancés (...)

Finance islamique : quel avenir en Algérie ?
Elle ne représente que 1.5% du marché bancaire national

Finance islamique : quel avenir en Algérie ?

10 novembre 2010 4

Depuis un certain nombre d’années, la finance islamique suscite un grand intérêt à travers le monde et particulièrement dans les économies occidentales, où des institutions spécialisées dans ce type d’intervention sont installées. L’Angleterre, la France et le Luxembourg sont les pionniers de la finance islamique en Europe. Au Maghreb, notamment en Algérie, ce type de financement connaît un développement timide malgré toutes les potentialités qui existent. Dans ce contexte, un forum consacrée à ce segment (...)

Les résultats des enquêtes n’ont pas été révélés

L’IGF établit 248 rapports sur la gestion financière d’institutions publiques

10 novembre 2010

Le ministre chargé des relations avec le Parlement, Mahmoud Khoudri, a révélé que l’Inspection générale des finances (IGF) a établi 248 rapports sur la gestion financière d’un nombre d’institutions gouvernementales et entreprises publiques. Interrogé par un député sur ces rapports, le ministre chargé des relations avec le Parlement a affirmé qu’ils interviennent dans le cadre de l’application par le gouvernement des mesures strictes relatives au contrôle des dépenses publiques. M. Khoudri n’a, néanmoins, (...)

Développement humain en Algérie, le rapport de la CNES

9 novembre 2010

Le rapport présenté hier à Djennan El Mithak Le Conseil national économique et social (CNES) a organisé, hier, à la résidence d’Etat Djennan El Mithak d’Alger, en partenariat avec le représentant résident du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), une cérémonie solennelle de présentation solennelle des résultats du rapport mondial sur le développement humain pour l’année 2010, notamment, concernant l’Algérie. Après l’intervention de Mohamed Seghir Babès, président du Conseil national (...)

Algérie : Des promoteurs appréhendent la nouvelle loi
Promotion immobilière

Algérie : Des promoteurs appréhendent la nouvelle loi

7 novembre 2010 2

Des responsables de sociétés privées de construction ont affirmé ne pas avoir pris connaissance du contenu du projet de loi régissant la promotion immobilière, qui sera présenté prochainement à l’Assemblée populaire nationale (APN). « Nous n’avons pris connaissance de l’existence de ce projet que grâce à la presse nationale », ont-t-il confié à l’APS, lors de la 4ème édition du Salon international du logement, « Logimo-2010 ». « Ni nous, ni aucune autre personne dans notre entourage professionnel, n’avions été (...)

Algérie : Les « bons points » du FMI
Economie, finances, équilibre budgétaire

Algérie : Les « bons points » du FMI

5 novembre 2010

Le Fonds monétaire international (FMI) semble satisfait des efforts déployés ces dernières années par l’Algérie en matière économique, même si les hydrocarbures constituent toujours l’essentiel des revenus du pays. « Le défi réside dans la diversification de l’économie de l’Algérie », a déclaré Joël Toujas-Bernaté, chef de division du département Moyen- Orient et Asie centrale, à l’occasion d’une conférence de presse animée jeudi dernier à l’hôtel El-Aurassi à Alger. Le chef de mission, qui a conduit une (...)

page précédente | page suivante

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes