Accueil du site > Mots-clés > Personnalités > Mohamed Raouraoua

Mohamed Raouraoua

Pages 1 | 2 | 3

FAF : Raouraoua candidat à sa propre succession

FAF : Raouraoua candidat à sa propre succession

12 décembre 2012

L’actuel président de la FAF, Mohamed Raouraoua, prépare son deuxième mandat consécutif à la tête de l’instance du football algérien, dont l’assemblée générale élective est prévue en mars 2013, au plus tard. Le dernier délai pour le dépôt des candidatures est fixé au 7 février 2013, soit dans deux mois. Toutefois, une des pièces du dossier exigé des candidats porte à équivoque dans la mesure où il s’agit d’une condition pouvant s’apparenter à un moyen de barrer la route aux nouveaux postulants. Elle consiste en (...)

Equipe nationale : Raouraoua promet un entraîneur de renommée mondiale

Equipe nationale : Raouraoua promet un entraîneur de renommée mondiale

11 juin 2011

L’équipe nationale aura un en traîneur de renommée mondia le qui sera engagé le mois prochain. Il coachera l’équipe lors du prochain match amical, prévu le 10 août 2011, contre un adversaire à déterminer. La décision a été prise lors du dernier bureau fédéral, sachant que c’est le président de la FAF qui a toujours décidé du recrutement de l’entraîneur national. Il faut relever que l’option d’un entraîneur étranger a été retenue par les plus hautes autorités de l’Etat après le départ de Rabah Saâdane. Le (...)

Après le match Maroc - Algérie : Saâdane s'en prend à Raouraoua

Après le match Maroc - Algérie : Saâdane s’en prend à Raouraoua

7 juin 2011 13

L’ancien sélectionneur na-tional, Rabah Saâdane, sort de son mutisme et demande à « ceux qui ont ramené Benchikha de partir ». Il a estimé que « Benchikha ne devrait pas assumer en solo la défaite. La responsabilité incombe à ceux qui sont derrière sa désignation ». Saâdane a affirmé qu’ils ont « démoli tout ce que nous avions entamé et bâti pendant les trois dernières années. Tout a été détruit et il sera difficile de rebâtir l’équipe à laquelle nous aspirions à l’époque ». Pour Saâdane, « il est temps qu’ils (...)

Procès : membres du BF de la FAF-Hannachi
Report au 27 février

Procès : membres du BF de la FAF-Hannachi

7 février 2011

Le procès opposant six membres du bureau fédéral au président de la JS Kabylie, Mohand Cherif Hannachi a été reporté au 27 février prochain. Ce procès devait avoir lieu hier, mais les plaignants ne se sont présentés au tribunal de Sidi M’Hamed (Alger). C’est à la demande de l’avocat du président de la JSK que le procès a été renvoyé. Dans l’autre affaire opposant Hannachi au président de la FAF, Mohamed Raouraoua, le procès qui devait avoir lieu la semaine dernière, a été également reporté au 20 de ce mois, en (...)

Benchikha bénéficie de la confiance de Raouraoua

Benchikha bénéficie de la confiance de Raouraoua

7 décembre 2010

« L’entraîneur de l’équipe nationale Abdelhak Benchikha bénéficie de toute notre confiance », a affirmé le président de la FAF. Il a indiqué que Benchikha sera présent au match amical Algérie-Tunisie, prévu à Alger le 9 février prochain. Or, ce match coïncidera avec le championnat d’Afrique des nations (CHAN) qui aura lieu en même temps au Soudan, du 4 au 25 février prochain. Il faut relever que Benchikha est entraîneur attitré de l’équipe nationale A’ qualifiée au CHAN, et qu’il ne dispose pas de contrat le (...)

JSK : Hannachi se retire du club

JSK : Hannachi se retire du club

24 novembre 2010

Le président de la JS Kabylie, Moh Chérif Hannachi, était hors de lui à la fin du match retard du championnat de Ligue 1, JS Kabylie - CR Belouizdad, joué mardi après-midi et qui s’est achevé sur le score d’un but partout. Pour le premier responsable du club kabyle, il n’y a pas de doute, l’arbitre de la rencontre est l’unique responsable du nouveau semi-échec de son équipe. « L’arbitre est venu pour casser la JSK », dira-t-il notamment. Ce deuxième nul à domicile après celui de l’ASO Chlef, relègue le (...)

Hannachi - Raouraoua : Le pourrissement

Hannachi - Raouraoua : Le pourrissement

14 novembre 2010 1

La FAF a fini par réagir aux accusations du président de la JSKabylie, Mohand Cherif Hannachi, en envisageant de proposer au ministère de la Jeunesse et des Sports de le radier du mouvement sportif national. Dans un communiqué non signé et mis en ligne sur le site de la Fédération dans la nuit de samedi à dimanche, la FAF souligne que « les déclarations (de Hannachi) feront l’objet d’un examen par les instances du football concernées qui appliqueront de manière stricte les règlements en vigueur en la (...)

Suite aux graves accusations

Hannachi - Raouraoua : Hachemi Djiar ne veut pas se prononcer

14 novembre 2010 3

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Hachemi Djiar, a indiqué qu’il n’a aucun commentaire à faire suite aux déclarations de Hannachi. « Je n’ai pas de commentaire à faire à ce sujet », a déclaré Djiar, hier en marge d’un séminaire organisé par le Comité olympique algérien. En revanche, il s’est dit disposé à aider le football algérien dans le cadre de l’instauration du professionnalise. Il a précisé qu’il s’agit d’un projet initié par le président de la République et son ministère accompagnera les clubs (...)

JSK : Graves accusations de Hannachi à l'encontre de Raouraoua

JSK : Graves accusations de Hannachi à l’encontre de Raouraoua

12 novembre 2010 4

Le président de la Jeunesse Sportive de Kabylie Mohand Cherif Hannachi a jeté un pavé dans la mare en accusant publiquement le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua qui lui aurait demandé d’arranger le match comptant pour la Ligue des champions d’Afrique contre l’équipe égyptienne du Ahly. Il s’exprimait hier au cours d’un point de presse convoqué suite à la notification d’une sanction pendant deux années à son adresse. Le chairman kabyle est convaincue que Raouraoua lui (...)

Equipe nationale : coach de renom ou simple conseiller ?

20 octobre 2010

Le bureau fédéral de la FAF n’a pas évoqué, lors de sa réunion, le renforcement de la barre technique de l’équipe nationale et s’est contenté de « déplorer » les résultats de cette dernière. C’est dire que l’équipe nationale échappe désormais à la FAF, et les informations faisant état du « renforcement du staff technique » n’ont rien à voir avec le recrutement d’un coach étranger de renom à partir du mois de janvier prochain, indique-t-on au ministère de la Jeunesse et des Sports. « Le lancement du (...)

page suivante

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes