Accueil du site > Mots-clés > Groupe Musique > Raï

Raï

Disparition de Djillali Amarna : Adieu Khayi !
Sidi Bel-Abbè

Disparition de Djillali Amarna : Adieu Khayi !

7 novembre 2010 13

Après plus de deux ans de séances éprouvantes de chimiothérapie pour le traitement d’un cancer de l’estomac, l’ancien chanteur du groupe Raïna Raî, Djillali Amarna de son vrai nom Rezkellah Djillali, s’est éteint, hier samedi après-midi, au service gastrologie du CHU Hassani Abdelkader de Sidi Bel-Abbès, où il était hospitalisé depuis plusieurs semaines. Il était âgé de 52 ans. Le défunt laisse derrière lui une épouse et quatre petits enfants complètement démunis en l’absence de ressources permanentes comme (...)

Décès d’une figure emblématique de la culture algérienne

Raïna Raï : Djilali Amarna n’est plus

6 novembre 2010 1

Le chanteur du célèbre groupe musical Amarna et Raïna Raï, Djilali Razkallah, plus connu sous le pseudonyme de Djilali Amarna, est décédé hier des suites d’une longue maladie. L’interprète de la célèbre « Diri lataye » et autre « Raïna hak », s’est éteint après un long combat avec la maladie qui l’a obligé à quitter, à la fleur de l’âge, le monde de la scène. Presque abandonné à lui-même, cet artiste, qui a tant donné à la chanson algérienne moderne, est parti dans l’anonymat malgré les maints SOS de sa famille et (...)

Mami demande la libération conditionnelle
Condamné à 5 ans de prison en 2009

Mami demande la libération conditionnelle

18 septembre 2010 1

La star du raï, Cheb Mami, 43 ans, vient d’introduire une demande de libération conditionnelle auprès de la justice française, a-t-on appris, jeudi, de sources concordantes. La demande du chanteur sera examinée, mardi par le tribunal d’application des peines de Melun, dans la région parisienne, ville où il est incarcéré depuis le 3 juillet 2009, après avoir été condamné à 5 ans de prison pour tentative d’avortement forcé sur son ex-compagne, a-t-on précisé de source judiciaire. A noter que l’avocate de (...)

5e édition du festival national de la musique actuelle
Un programme 100% algérien avec Faudel en ouverture

5e édition du festival national de la musique actuelle

28 juin 2010

Une pléiade d’artistes animera les soirées musicales d’été de la ville de Bordj Bou-Arréridj. Le public découvrira de nouveaux talents de la chanson algérienne. La ville de Bordj Bou-Arréridj se prépare à accueillir cette nouvelle édition du Festival national de la musique actuelle, qui aura lieu du 1er au 6 juillet, au stade Bouzidi de BBA. Contacté, le commissaire dudit festival, Nazih Benramdane, a déclaré d’emblée que cette cinquième édition est très particulière. “La particularité de la 5e édition du (...)

Cheb Bilal, le crooner du raï moderne
Raï populaire

Cheb Bilal, le crooner du raï moderne

24 juin 2006

Bilal Mouffok alias Cheb Bilal est né le 23 juillet 1966 à Cherchell, près d’Alger, mais passa toute sa jeunesse à Oran où il y a suivi les cours du conservatoire, il fut élevé par son grand-père, après le divorce des ses parents alors qu’il n’avait que 3 mois. Il s’initie à la musique en commençant par gratter sur la guitare de son frère. C’était un adolescent très sérieux, il sortait très peu, il déclare à ce propos « A Oran, je n’étais pas tellement branché raï. J’étais trop sérieux. J’avais dix-huit ans, (...)

Cheb Khaled, le roi du raï
L’unique et l’inimitable

Cheb Khaled, le roi du raï

24 juin 2006

Avec Dibango, Cesaria, et quelques autres, il fait partie de ces parisiens d’adoption qui ont transformé la capitale française en carrefour de la sono mondiale. "Didi" et "Aïcha" ont fait le tour du monde, et Khaled est une star dans de nombreux pays où le nom même de "raï" est inconnu. Qu’importe ! A Oran, on sait bien que sans le raï, le mot "liberté" n’aurait aujourd’hui plus du tout de sens. Khaled Hadj Brahim, alias Khaled est né dans un faubourg d’Oran à Sidi El Houari le 29 février 1960. Son (...)

L’inoubliable

Cheb Hasni, le martyre du Raï sentimental

24 juin 2006

Le 29 septembre 1994, un roi meurt à Oran. Cheb Hasni, l’inventeur du raï sentimental, l’idole de la jeunesse algérienne, est tué par balles, devant le domicile de ses parents. Jusqu’à l’assassinat de Cheb Hasni, précédé quelques jours plus tôt de l’enlèvement, par un commando du Groupe islamique armé (GIA), du chantre kabyle Lounès Matoub (libéré le 18 octobre, il succombera à un attentat en juin 1998), malgré le chaos, les victimes qui se multipliaient, on croyait les chanteurs intouchables. Comme si leur (...)

Cheikha Rimitti, la mamie du raï algérien
Une pionnière

Cheikha Rimitti, la mamie du raï algérien

24 juin 2006

Eternelle rebelle, femme au verbe souvent indigné et aux attitudes provocantes, Cheikha Rimitti est une légende, un monument. Et, si son visage est marqué par les effets du temps conjugués à une vie d’alcool et d’amours (son pseudonyme signifie " remettez-moi ça"), son énergie demeure intacte. Personnage haut en couleurs et au caractère entier, elle est une sorte d’Elvis Presley du Raï. Mais un Elvis qui ne vieillirait pas et resterait à jamais politiquement incorrect. Chanteuse des levers de soleil (...)

Cheb Mami, le prince de raï moderne
Pionnier d’une nouvelle "raï attitude"

Cheb Mami, le prince de raï moderne

24 juin 2006 2

Cheb Mami est aujourd’hui le pionnier d’une nouvelle "raï attitude" dont le seul combat est que cette musique devienne mondialement connue, en s’ouvrant sur les sonorités occidentales. Aujourd’hui, le Cheb est essentiellement acclamé pour sa voix de miel et d’or, une voix haut perchée qui escalade les gammes avec une grâce jouissive. Le "mini-chanteur" a su imposer un style novateur et réussit la gageure de chanter à guichets fermés devant un public jeune et métissé de plus en plus étranger à la (...)

Musique Algérienne

Le Raï, la musique de toute une génération

24 juin 2006 1

Le Raï, expression musicale qui peut être assimilée au rap US, car ces deux types de musique, bien que très différentes musicalement, ont un point commun ; elles viennent de la rue, du peuple, et expriment l’opinion avec des mots crus sans tabous. Le mot Raï qui signifie « Opinion » ou « Avis », vient des profondeurs de la culture ornaise, où les Cheikh (les maîtres) récitaientt des textes classiques du chant bédoui et la poésie populaire arabo-andalouse lors des fêtes et des mariages et cela en langue (...)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes