Accueil du site > Mots-clés > Groupe Musique > Malouf

Malouf

Constantine : Le festival du malouf revient

Constantine : Le festival du malouf revient

19 octobre 2010 1

Le Festival international du malouf retrouve pour la deuxième année consécutive, sa ville natale, le Vieux Rocher, où devra se dérouler la quatrième édition qui aura lieu du 23 au 28 octobre courant, au théâtre régional de Constantine (TRC). Selon le directeur de la Culture de la wilaya, Djamel Foughali, la présente édition verra la participation de plusieurs pays où ce genre de musique fait partie du patrimoine local, à l’instar des pays maghrébins mais aussi de l’Espagne, de la Syrie et de la (...)

Annaba : Comme au bon vieux temps

Annaba : Comme au bon vieux temps

13 août 2010

Soirées artistiques et représenta tions théâtrales ainsi que des activités culturelles et religieuses vont meubler à Annaba les nuits de ramadhan, au grand bonheur du public, pressé de renouer avec l’ambiance et l’animation qui caractérisent le mois sacré. Ainsi et en attendant le festival national de la musique et de la chanson citadine qu’il abrite du 24 août au 2 septembre prochain, le théâtre régional Azzedine-Medjoubi de Annaba (TRA) a programmé, durant la première quinzaine de Ramadhan, une dizaine (...)

Le Maître à penser

M’hamed El Kourd

23 juin 2004 2

M’hamed El Kourd né dans la vieille ville de Annaba le 2 août 1895. Jeune, il avait bourlingué un peu partout à travers le monde, fréquenté et côtoyé les grands maîtres de la musique arabe de Syrie, d’Egypte, de Tunisie puis ceux d’Europe, notamment de Turquie et d’Allemagne, cet enfant prodige de Bouna des années 1940, ce spécialiste du tar était devenu virtuose du piano appelé « les doigts d’or ». Maître à penser local de la musique tout genre sous l’occupation, ses chansons représentaient pour les (...)

Un son doux de chez nous

Le Malouf, musique classique algérienne

23 juin 2004 2

Le Malouf est une musique classique algérien héritière de la Musique arabe, basée sur un système de 24 Noubates, qui sont les règles théoriques et inchangées depuis la fin du IXème siècle, ces noubates se sont maintenues grâce à une tradition orale dans laquelle mélisme, et autres ornementations, restent difficiles à symboliser par le système de notation emprunté à l’Occident. Cette musique c’est implanté dans la culture de plusieurs grandes villes du Maghreb, Fez, Tlemcen, Alger, Constantine, Tunis, (...)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes